Un parcours difficile pour les couples de femmes, dénoncent des associations - PMA pour toutes

PMA pour toutes

Un parcours difficile pour les couples de femmes, dénoncent des associations

Des associations de défense des droits des personnes LGBT appellent à l'augmentation des moyens et à l'amélioration de la prise en charge des couples de femmes ayant recours à la procréation médicalement assistée (PMA), à l'occasion ce mardi de la journée de la visibilité lesbienne.

E-llico.com / Actus

Un parcours difficile pour les couples de femmes, dénoncent des associations
PMA pour toutes

Mis en ligne le 26/04/2022

Tags

PMA pour toutes Visibilité lesbienne

Sur le même sujet

SOS homophobie interpelle Emmanuel Macron sur les droits des lesbiennes
Revendications
SOS homophobie interpelle Emmanuel Macron sur les droits des lesbiennes

Plus de huit mois après la promulgation de la loi bioéthique permettant aux couples de femmes et aux femmes célibataires de recourir à la PMA, "toutes les femmes n'ont pas encore accès à une prise en charge en France alors qu'elles correspondent aux critères légaux", regrette dans un communiqué l'association Les enfants d'arc-en-ciel (EAC). "Impossibilité d'obtenir un rendez-vous, ou bien dans plusieurs années, conditions d'âge restreintes", détaille-t-elle.

L'association réclame aussi au gouvernement la suppression des "conditions arbitraires et illégales ajoutées par les Cecos" (centres d'études et de conservation des oeufs et du sperme humain) comme "la limite d'âge abaissée" par rapport à celle fixée légalement ou encore "les preuves de vie commune exigées".

D'une manière générale, les femmes lesbiennes subissent de "grosses difficultés" au cours de leur parcours de PMA, qui s'expliquent par une "absence de moyens, qui a pour répercussion un ralentissement des délais", abonde Matthieu Gatipon-Bachette, porte-parole de l'association Inter-LGBT. "Le gouvernement a sous-estimé la demande", et le manque de gamètes se ressent dans l'allongement des délais, déplore-t-il. "Il faut maintenant des moyens concrets, et pas uniquement dans le matériel, mais dans la formation" des professionnels.

Jusque-là réservée aux couples hétérosexuels avec des problèmes de fertilité ou de maladie grave transmissible, la PMA a été ouverte aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires par une loi de bioéthique promulguée le 2 août dernier. Surnommée "PMA pour toutes", la loi n'ouvre toutefois pas ce parcours médical aux femmes transgenre, ce que déplorent les associations.

Samedi, une deuxième "marche lesbienne" a eu lieu à Paris, à Lyon ou encore à Pau. Au-delà des revendications politiques et liées à la PMA, ces femmes avaient un objectif: "ne plus être mises de côté, par manque de représentation. Nous ne sommes souvent pas mises en avant par nos pairs, alors on apprend à le faire nous-même", explique une membre du collectif Libération lesbienne, organisateur de la marche, qui a requis l'anonymat. "On est politiques, aussi. On veut être écoutées", insiste-t-elle, alors que le contexte international, les absences de prises de positions de certains pays "sur les thérapies de conversion" l'inquiètent. "La PMA n'est pas un droit acquis, il est constamment mis en danger".

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

A lire aussi...

MonterDescendre

Discrimination L'Autriche ouvre le don du sang aux homosexuels, bisexuels et transgenres

Santé / Sexe A Madrid, un sauna gay soupçonné d'être un foyer de variole du singe contraint de fermer ses portes

Variole du singe Trois cas en Belgique liés au festival fétichiste Darklands

Foot / Homophobie Les Ultras du PSG apportent leur soutien à Idrissa Gueye

Football A six mois du Mondial-2022, le Qatar sur la défensive sur la question des droits humains

Sexe virtuel Le caming ne relève pas de la prostitution, selon la Cour de cassation

Santé gay / Variole du singe Nouveaux cas en Suède, Italie et Canada, une agence de l'UE prépare un rapport

Justice / Marseille Jusqu'à 18 ans de prison pour séquestration et viol d'un militant LGBT

Sénégal Enquête policière sur une possible agression collective homophobe

Taïwan Le mariage pour tous, sauf pour les couples homosexuels transnationaux

Sénégal / Homophobie Le soutien au joueur Idrissa Gana Gueye ne faiblit pas, au nom des valeurs

Santé gay Des cas de variole du singe détectés en Europe et Amérique du Nord

Festival / Cinéma Cannes déroule le tapis rouge au dissident russe Kirill Serebrennikov

Homosexualité Tchaïkovski vu par sa femme oubliée: l'histoire à l'origine du film

Variole du singe au Royaume-Uni L'OMS veut faire la lumière sur un virus qui affecte la communauté gay

Ukraine Le Conseil de l'Europe réclame la protection des personnes LGBT touchées par la guerre

France Les plaintes pour crimes et délits anti-LGBT+ en hausse de 28% en 2021

Homophobie dans le football Le chef de l'Etat sénégalais soutient le joueur du PSG Gueye

Journée contre l'homophobie Plaintes en hausse, victimes désemparées

Classement Rainbow Europe La France passe de la 13ème à la 7ème place

Angleterre Jake Daniels, premier joueur pro anglais en activité à faire son coming out

Bulgarie Un tribunal exige qu'un acte de naissance soit délivré au bébé d'un couple de lesbiennes

Football L'absence d'Idrissa Gueye lors de la journée de lutte contre l'homophobie fait polémique

Discrimination Quand être trans renchérit votre assurance

Paris Un centre d'aide dédié aux migrants LGBT+ et aux trans

Marseille Deux ex-légionnaires jugés pour la séquestration et le viol d'un militant LGBT

Foot / Ligue 1 L'association de lutte contre l'homophobie Rouge Direct interpelle Idrissa Gueye

Foot / Homophobie Des murs sont tombés mais pas suffisamment, selon l'entraîneur de Nice

Islam / Homophobie La justice ordonne la réouverture provisoire de la mosquée de Beauvais

Les précédentes Unes

précédent mai 2022 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

L'actu en continu

Toute l'actu