Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Vaccins, antibiotiques ou antirétroviraux de plus en plus contestés - Paradoxe

Paradoxe

Vaccins, antibiotiques ou antirétroviraux de plus en plus contestés

Vaccins, antibiotiques ou antirétroviraux: ces percées médicales ont permis de sauver des millions de vie durant le siècle écoulé mais, victimes de leur succès, sont aujourd'hui plus souvent contestées, écornées ou minimisées.

E-llico.com / Santé / VIH

Vaccins, antibiotiques ou antirétroviraux de plus en plus contestés
Paradoxe

Mis en ligne le 26/01/2018

Tags

Vaccins Antibiotiques Antirétroviraux

C'est un paradoxe: les avancées de la médecine moderne, en éloignant les maladies et les épidémies, rendent moins urgente aux yeux du public la nécessité des traitements.

"On est dans une dynamique régressive de défiance vis-à-vis de la médecine qui personnellement m'inquiète beaucoup et qui alimente l'appétence pour des médecines alternatives dont le concept simpliste est plus abordable" s'alarme le médecin, chercheur en microbiologie et professeur au Collège de France Philippe Sansonetti.

Retour sur trois avancées d'hier, aujourd'hui remises en question:

- Vaccinés contre les vaccins 

A la fin du 18e siècle, le médecin anglais, Edward Jenner, a l'idée d'inoculer la vaccine, une forme de variole bénigne pour l'homme, sur un enfant pour stimuler sa réaction immunitaire contre ce virus. La vaccination antivariolique est née.

Elle est rendue obligatoire en Angleterre dès 1853. Rapidement un front anti-vaccin s'organise et impose une "clause de conscience" qui permet aux récalcitrants britanniques d'échapper à l'obligation vaccinale. Grâce un effort global de vaccination, la variole est totalement éradiquée en 1980.

Les vaccins ont aussi permis de juguler poliomyélite, diphtérie, tétanos, rougeole... Pourtant les "antivax", ces adversaires résolus de la vaccination obligatoire, n'ont jamais été aussi visibles au nom de la dangerosité supposée des injections, de la lutte contre le "lobby pharmaceutique" ou de la liberté individuelle. "Le problème est que nous sommes victimes du succès de la vaccination. Comme on ne voit plus d'enfants mourir du tétanos ou de la rougeole, on perd la notion du risque", commentait en 2017 un expert de l'OMS Philippe Duclos dans le journal suisse Le Temps.

- Antibiotiques plus automatiques

Découverte par hasard en 1928 à Londres par le britannique Alexander Fleming, la pénicilline a révolutionné la médecine, permettant de soigner efficacement pour la première fois pneumonies, méningites ou syphilis. Les dizaines d'antibiotiques découverts depuis ont apportés 20 ans d'espérance de vie en plus à l'humanité, selon l'OMS.

Mais l'éclat de ces molécules s'est terni ces dernières années: utilisés à tort ou excessivement (y compris dans les élevages), les antibiotiques sont devenus moins efficaces pour certaines infections comme la tuberculose en raison de l'émergence de bactéries résistantes. Et les malades ont de plus en plus tendance à écourter leur traitement antibiotique dès que leurs symptômes disparaissent, ce qui selon les spécialistes est le meilleur moyen de favoriser la résistance des bactéries aux traitements.

- Tri dans les trithérapies

Lorsqu'au début des années 80 le sida apparaît sur l'écran radar de la médecine, la science s'avère totalement démunie: être infecté est alors synonyme d'arrêt de mort. Rock Hudson en 1985, Freddie Mercury en 1991, Rudolf Noureev en 1993: la liste des victimes célèbres s'allongent, le grand public prend conscience d'une épidémie qui explose.

En 1994, le sida devient première cause de décès pour les Américains de 25 à 44 ans. Un tournant s'opère au milieu de années 90 : de nouveaux médicaments antirétroviraux permettent des combinaisons efficaces contre le VIH. C'est la naissance des trithérapies.

Aujourd'hui l'épidémie n'a pas disparu mais le nombre de décès a diminué de 48% depuis le point culminant en 2005: les traitements permettent de museler très efficacement la maladie jusqu'à presque supprimer le risque de contaminer autrui. La "bonne observance" des traitements pris à vie est devenue un enjeu crucial car une prise irrégulière risque de faire apparaître des virus résistants.

Or des études américaines montrent que seuls 30% des patients respectent leurs prescriptions. En France, une étude du centre d'appel Sida Info Service répertoriait en 2010 3,6% d'usagers séropositifs en "arrêt de traitement" car parfois la "charge virale indétectable" chez le malade lui fait faussement croire que le virus est devenu "inoffensif".

(Avec AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

sergiopass

Il faut à nouveau réinformer l'ensemble de la population pour lui faire prendre conscience que la guerre aux virus, bactéries, parasites doit être continuée comme au début de ces maladies.
Sinon ce sera retour à la case départ.
D'ailleurs on peut se poser la question de savoir si ceci n'est pas orchestré pour faire diminuer la population mondiale (ce que l'on ne peut plus faire par les guerres), car on se rend compte que l'on va droit dans le mur si les choses restent en l'état...

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Pologne Le ministre de la Défense polonais qualifie la gay pride de Poznan de défilé de sodomites

Thérapies de conversion Un médecin proposant de traiter l'homosexualité par l'homéopathie dénoncé sur les réseaux sociaux

Tunisie Une manifestation contre la dépénalisation de l'homosexualité s'est tenue à Tunis

Célébrités La chanteuse américaine Aretha Franklin est dans un état grave

Allemagne Des fétichistes masqués interdits de gay pride par la police à Essen

Paris Un homo déséquilibré revendique le vandalisme contre la plaque commémorative de la rue Montorgueil

Polémique Lancement de la série de Netflix Insatiable, taxée d'être grossophobe et homophobe

Pologne Mr Gay Europe 2018 élu à Poznan, malgré l'hostilité ambiante

Russie Une publicité électorale assimile l'absence de civisme à l'homosexualité

Rencontre mondiale des familles Un prêtre progressiste va donner une conférence sur les questions LGBT

Russie Un jeune de 16 ans reconnu coupable de propagande homosexuelle

Gay Games Inquiétude autour de la disparition d'un nageur membre de la délégation australienne

Costa Rica L'interdiction du mariage homosexuel levée par la justice

Gay Games La commande à une entreprise qui se vantait de reverser ses bénéfices à La Manif pour tous annulée

Homophobie Une entreprise travaillant pour les Gay Games décide de reverser ses bénéfices à la Manif pour tous

Russie Plusieurs dizaines d'arrestations lors de la gay pride non-autorisée de Saint-Pétersbourg

Gay Games 2018 SOS homophobie salue un espace à l'abri de la violence homophobe

Paris 2018 Défilé festif, spectacle et soirée au Stade Jean-Bouin pour l'ouverture des Gay Games

Sport / Diversité Les Gay Games, mondiaux de la diversité, débutent ce samedi à Paris

Israël Plus 20.000 personnes à la Gay Pride de Jérusalem, sous haute surveillance

Coming out Pleins d’élus cachent leur homosexualité, selon Mounir Mahjoubi

Politique Le député LREM Matthieu Orphelin fait son coming out

Japon Une députée qualifie les homosexuels de personnes non productives dans la société

Italie Le ministre de la Famille veut stopper la reconnaissance des enfants des couples de même sexe conçus à l'étranger

Réfugiés La demande d'asile de Moussa à nouveau rejetée

Sport / International La Chine s'immisce dans les Gay Games pour y faire interdire le drapeau de Taïwan

PMA pour toutes La République en marche pour le remboursement par la Sécu

Affaire Benalla Alexandre Benalla n'est pas mon amant, ironise Emmanuel Macron face aux rumeurs

Art / Célébrités Un dessin de Tom Daley nu par David Hockney exposé à Los Angeles

Agenda LGBT

MonterDescendre

E-commerce Une nouvelle version du site rob-paris.com

Sex store RoB... et plus encore !

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Les précédentes Unes

précédent août 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

Shopping

3 POPS + 1 OFFERT
39.00 €
Voir l'offre pour 3 POPS + 1 OFFERT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
T-SHIRT AJAXX63
35.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT AJAXX63
chez RoB Paris
MILKING MACHINE
779.00 €
Voir l'offre pour MILKING MACHINE
chez Mentoyz
FUCK MACHINE
499.00 €
Voir l'offre pour FUCK MACHINE
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
OXBALLS
16.00 €
Voir l'offre pour OXBALLS
chez RoB Paris
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
MASKULO
35.00 €
Voir l'offre pour MASKULO
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
GRAISSE CRISCO
6.50 €
Voir l'offre pour GRAISSE CRISCO
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
HARNAIS
129.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS
chez RoB Paris
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore