Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Vaccins, antibiotiques ou antirétroviraux de plus en plus contestés - Paradoxe

Paradoxe

Vaccins, antibiotiques ou antirétroviraux de plus en plus contestés

Vaccins, antibiotiques ou antirétroviraux: ces percées médicales ont permis de sauver des millions de vie durant le siècle écoulé mais, victimes de leur succès, sont aujourd'hui plus souvent contestées, écornées ou minimisées.

E-llico.com / Santé / VIH

Vaccins, antibiotiques ou antirétroviraux de plus en plus contestés
Paradoxe

Mis en ligne le 26/01/2018

Tags

Vaccins Antibiotiques Antirétroviraux

C'est un paradoxe: les avancées de la médecine moderne, en éloignant les maladies et les épidémies, rendent moins urgente aux yeux du public la nécessité des traitements.

"On est dans une dynamique régressive de défiance vis-à-vis de la médecine qui personnellement m'inquiète beaucoup et qui alimente l'appétence pour des médecines alternatives dont le concept simpliste est plus abordable" s'alarme le médecin, chercheur en microbiologie et professeur au Collège de France Philippe Sansonetti.

Retour sur trois avancées d'hier, aujourd'hui remises en question:

- Vaccinés contre les vaccins 

A la fin du 18e siècle, le médecin anglais, Edward Jenner, a l'idée d'inoculer la vaccine, une forme de variole bénigne pour l'homme, sur un enfant pour stimuler sa réaction immunitaire contre ce virus. La vaccination antivariolique est née.

Elle est rendue obligatoire en Angleterre dès 1853. Rapidement un front anti-vaccin s'organise et impose une "clause de conscience" qui permet aux récalcitrants britanniques d'échapper à l'obligation vaccinale. Grâce un effort global de vaccination, la variole est totalement éradiquée en 1980.

Les vaccins ont aussi permis de juguler poliomyélite, diphtérie, tétanos, rougeole... Pourtant les "antivax", ces adversaires résolus de la vaccination obligatoire, n'ont jamais été aussi visibles au nom de la dangerosité supposée des injections, de la lutte contre le "lobby pharmaceutique" ou de la liberté individuelle. "Le problème est que nous sommes victimes du succès de la vaccination. Comme on ne voit plus d'enfants mourir du tétanos ou de la rougeole, on perd la notion du risque", commentait en 2017 un expert de l'OMS Philippe Duclos dans le journal suisse Le Temps.

- Antibiotiques plus automatiques

Découverte par hasard en 1928 à Londres par le britannique Alexander Fleming, la pénicilline a révolutionné la médecine, permettant de soigner efficacement pour la première fois pneumonies, méningites ou syphilis. Les dizaines d'antibiotiques découverts depuis ont apportés 20 ans d'espérance de vie en plus à l'humanité, selon l'OMS.

Mais l'éclat de ces molécules s'est terni ces dernières années: utilisés à tort ou excessivement (y compris dans les élevages), les antibiotiques sont devenus moins efficaces pour certaines infections comme la tuberculose en raison de l'émergence de bactéries résistantes. Et les malades ont de plus en plus tendance à écourter leur traitement antibiotique dès que leurs symptômes disparaissent, ce qui selon les spécialistes est le meilleur moyen de favoriser la résistance des bactéries aux traitements.

- Tri dans les trithérapies

Lorsqu'au début des années 80 le sida apparaît sur l'écran radar de la médecine, la science s'avère totalement démunie: être infecté est alors synonyme d'arrêt de mort. Rock Hudson en 1985, Freddie Mercury en 1991, Rudolf Noureev en 1993: la liste des victimes célèbres s'allongent, le grand public prend conscience d'une épidémie qui explose.

En 1994, le sida devient première cause de décès pour les Américains de 25 à 44 ans. Un tournant s'opère au milieu de années 90 : de nouveaux médicaments antirétroviraux permettent des combinaisons efficaces contre le VIH. C'est la naissance des trithérapies.

Aujourd'hui l'épidémie n'a pas disparu mais le nombre de décès a diminué de 48% depuis le point culminant en 2005: les traitements permettent de museler très efficacement la maladie jusqu'à presque supprimer le risque de contaminer autrui. La "bonne observance" des traitements pris à vie est devenue un enjeu crucial car une prise irrégulière risque de faire apparaître des virus résistants.

Or des études américaines montrent que seuls 30% des patients respectent leurs prescriptions. En France, une étude du centre d'appel Sida Info Service répertoriait en 2010 3,6% d'usagers séropositifs en "arrêt de traitement" car parfois la "charge virale indétectable" chez le malade lui fait faussement croire que le virus est devenu "inoffensif".

(Avec AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

sergiopass

Il faut à nouveau réinformer l'ensemble de la population pour lui faire prendre conscience que la guerre aux virus, bactéries, parasites doit être continuée comme au début de ces maladies.
Sinon ce sera retour à la case départ.
D'ailleurs on peut se poser la question de savoir si ceci n'est pas orchestré pour faire diminuer la population mondiale (ce que l'on ne peut plus faire par les guerres), car on se rend compte que l'on va droit dans le mur si les choses restent en l'état...

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Transgenre en Haïti En couple, ils militent pour la tolérance

Cuba Le nouveau président, une aubaine pour les minorités sexuelles de l'île ?

Sondage 25% des Français tiennent des propos homophobes devant un match de foot

Sport Des associations demandent à la Ligue de Football Professionnel de sanctionner les actes homophobes

Asie A Hong Kong, les mariages gays dans le placard

Moyen-Orient La Beyrouth Pride suspendue à la décision d'un juge

Rapport SOS homophobie Les actes homophobes ont continué d'augmenter en France en 2017

Journée internationale contre l'homophobie 72 pays pénalisent encore l'homosexualité

Cinéma Le biopic sur le chanteur de Queen sortira à l'automne

Homophobie Stabilité du nombre de crimes et délits anti-LGBT en 2017

Cameroun La police arrête et maltraite 25 hommes soupçonnés d'homosexualité

Internet Facebook mesure pour la 1ere fois ses efforts contre les contenus répréhensibles

Sondage Les Français partagés sur l'implication de l'Etat contre l'homophobie

Rainbow Map 2018 Les droits LGBT stagnent en Europe selon l'ILGA

Belgique Un rapport dénonce les manuels hostiles aux gays de la mosquée de Bruxelles

Association Depuis 15 ans, le Refuge aide de jeunes homosexuels à se reconstruire

Concours Eurovision Le diffuseur chinois privé de finale pour avoir censuré le couple gay irlandais

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Concours Eurovision 2018 La Chine censure un couple gay candidat pour l'Irlande

Grèce Les couples homosexuels pourront accueillir des enfants placés

Homophobie Un détenu de la maison d’arrêt de Troyes torturé pour avoir consulté un site gay

Asile Procès reporté en juin pour un Moussa, menacé d'expulsion

Athlétisme / Intersexe L'Afrique du Sud s'insurge contre la règlementation visant Caster Semenya

Menace d'expulsion La situation de Moussa suscite émoi, soutien et mobilisation

Gard Des condamnations jusqu'à 6 mois ferme pour l'agression d'un couple gay

Etude / USA Un nombre important de jeunes hétérosexuels ont des relations sexuelles gay

Etats généraux de la bioéthique SOS homophobie dénonce un noyautage par les anti-PMA

Russie Les autorités ferment à nouveau un site internet gay

Eglise catholique / Australie L'argentier du Vatican sera jugé pour agressions sexuelles

Etats-Unis Le Sénat confirme le nouvel ambassadeur américain, pro-Trump ouvertement gay, en Allemagne

Agenda LGBT

MonterDescendre

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish Le programme de la 5e édition, du 24 au 27 mai 2018

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Sex store RoB... et plus encore !

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Sex store en ligne Découvrez Menstore.com !

Les précédentes Unes

précédent mai 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour GEL J-LUBE
chez RoB Paris
LOT COCKRINGS
16.00 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Menstore
COCKRING TANTUS
12.00 €
Voir l'offre pour COCKRING TANTUS
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Mentoyz
GEL SPUNK
15.00 €
Voir l'offre pour GEL SPUNK
chez RoB Paris
LOT POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT POPPERS
chez Menstore
OXBALLS
8.50 €
Voir l'offre pour OXBALLS
chez RoB Paris
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
JUNGLE JUICE
15.00 €
Voir l'offre pour JUNGLE JUICE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
JOCKSTRAP
49.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez VestiaireGay
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
SHORT BACKZIP
65.00 €
Voir l'offre pour SHORT BACKZIP
chez VestiaireGay
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore