Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le magazine Illico cesse de paraître -

Le magazine Illico cesse de paraître

Deux mois après la menace d'interdiction, le magazine Illico doit cesser de paraître. Le coup a fini par porter : les dommages liés à cet épisode ont rendu l'équation économique intenable. Explications par Jacky Fougeray.

E-llico.com / Actus

Le magazine Illico cesse de paraître

Mis en ligne le 21/06/2007

Tags

Sur le même sujet

 the end ?
Illico
the end ?

Par Jacky Fougeray, directeur de publication d’"Illico"

> Le coup de grâce

En 1992 -Illico avait alors 4 ans d'existence- France Telecom décâblait le réseau de rencontres minitel gay 3615 BOY. Prétexte : "contenu pornographique présentant un danger auprès des mineurs". L'éditeur de ce service-phare des rencontres homos de l'époque était le magazine Illico. Sa rédaction dénonçait le lobbying des associations familialistes auprès de l'opérateur téléphonique d'Etat et sa croisade politique contre le "minitel rose". Résultat : 3615 BOY fut sacrifié pour l'exemple et Ilico évita de peu la disparition. A l'époque, en effet, le magazine tirait les revenus qui lui permettaient de faire fonctionner sa rédaction de son réseau minitel. Les milieux "familialistes" savaient parfaitement ce qu'ils faisaient : taper au porte-monnaie et faire taire une voix qui les dénonçait sans relâche et qui portait la parole de ce qu'ils détestent le plus au monde, les pédés.

Illico réchappera de ce mauvais coup grâce la mise en oeuvre d'un nouveau "modèle économique" qui fera de la publicité gay en plein essor le moteur du financement du journal. 15 ans plus tard, ce modèle montre ses limites face une dépression indéniable de la sphère commerciale gay qui tourne à vide depuis quelques années. Illico a dû puiser dans d'autres ressources depuis un certain temps pour assurer son équilibre financier, comme la mise en place d'activités commerciales parallèles de vente de produits destinés à la clientèle gay.

La révolution Internet est venue concurrencer la trajectoire du magazine lancé en 1988 et qui est à ce jour le plus ancien titre d'information de la presse homosexuelle française. Illico a pris sa place dans cette "révolution" et installé en quelques années un site qui fait référence dans cet univers, comme le journal imprimé avait ouvert la voie à la presse gratuite en France. E-llico.com a même supplanté son inspirateur "papier", puisqu'il le dépasse en audience, et de beaucoup. L'arrivée d'Internet, pour Illico comme pour tous les médias imprimés, bouscule sévèrement le modèle économique inventé il y a près de vingt ans. Pour être plus explicite, il le dynamite même en lui assignat de nouvelles obligations tout en le privant de moyens de les réaliser. Lecteurs moins nombreux, effondrement du marché publicitaire, formule éditoriale contraignante face à la souplesse du web : tout concourt depuis deux ou trois ans à fragiliser et même hypothéquer l'avenir d'un "modèle" qui a fait les beaux jours de la presse gay parisienne.

Nous nous interrogions donc de façon "existentielle" sur l'avenir d'Illico quand un soubresaut aussi inattendu que fatal est venu nous frapper. La procédure d'interdiction engagée par le ministère de l'Intérieur à l'encontre d'Illico, il y a deux mois, est venu ajouter davantage de problèmes encore à une équation déjà passablement délicate.

L'affaire qui a touché le magazine est non seulement le scandale que nous avons dénoncé au regard de la liberté d'expression et du risque de censure qu'elle représente, mais elle a aussi son versant commercial. L'odeur de souffre répandue à cette occasion autour du titre, l'incertitude et l'inquiétude qu'elle a suscité ont rapidement provoqué des dommages "collatéraux" qu'il faut dénoncer à leur tour. Comme dans le cas de Gai Pied -à qui nous avons plusieurs fois comparé le nôtre-, les dégâts indirects se font sentir une fois passée la menace de départ.

Comment en effet rassurer banquiers, imprimeurs, papetiers et quelques autres partenaires économiques essentiels de l'entreprise quand la manifestation du danger s'est faite si proche ? Comment convaincre encore certains annonceurs publicitaires plus ou moins craintifs face aux évènements quand ils ont été eux-mêmes désignés comme cible potentielle du ministère dans son action à notre encontre ?

Dans un tel contexte, le mauvais coup engagé contre Illico finit par porter. Comme en son temps la coupure de notre réseau minitel avait attenté à notre "économie", l'épisode de la menace d'interdiction sonne comme le coup de grâce pour le journal. L'interdiction légale n'aura certes pas été prononcée, mais au bout du compte Illico en vient à devoir déposer les armes sous l'effet pervers d'une bombe économique à retardement. Le but que d'aucuns, à l'origine de tout ce processus, recherchaient est donc atteint.


Illico -dans sa version imprimée- va donc devoir cesser de paraître. L'entreprise n'est définitivement plus viable après cet épisode. Illico doit renoncer à poursuivre l'édition ininterrompue de son magazine depuis 19 ans exactement. Le numéro du 15 juin est donc le dernier qu'il vous est donné de lire sur papier. Certes, beaucoup d'entre vous avaient déjà pris l'habitude de nous lire sur le net. Mais, le symbole pèse encore de son poids : la diffusion du magazine un jeudi sur deux dans les établissements gay parisiens relevait d'une habitude quasi-rituelle qui "matérialisait" le rapport d'un journal avec ses lecteurs. Un rapport de confiance et de complicité que nous avons pu mesurer lorsque la menace a surgi. Il va falloir désormais s'en passer quels que soient les regrets des lecteurs et, bien entendu, de tous ceux qui au cours de ces presque 20 ans ont réalisé Illico, journalistes et non journalistes ...

E-llico.com, héritier intellectuel du magazine, va poursuivre le travail entamé il y a près de 20 ans avec d'autres moyens, une autre structure et, à court terme, une démarche repensée à la seule lumière d'un outil formidablement souple et réactif, pour exercer le travail d'observateur engagé qui a été celui d'Illico magazine. Souhaitons que cette disparition, pour (profondément) regrettable qu'elle est, soit l'occasion pour E-llico.com de trouver l'occasion d'un rebond. Espérons qu'orphelin de sa matrice, le site Internet saura reprendre le flambeau à sa façon et poursuivre avec ses lecteurs le formidable travail d'information et de débat qu'Illico a su mener jusqu'à ce jour.

J. F.

Je souhaite tout particulièrement exprimer ma profonde gratitude à trois personnes qui ont tant apporté à la belle aventure d'Illico. La qualité, l'énergie et la fidélité de Jean-François Laforgerie, Didier Roth Bettoni et Philippe Marin ont été essentielles à ces "années Illico"; je les en remercie tous très chaleureusement.

Si vous souhaitez réagir à l'arrêt d'Illico, cliquez ici.

Réagissez

Commentaires

Les commentaires ne sont pas ouverts pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

La-Roche-sur-Yon Douze étudiants catholiques accusés d'injures homophobes devant la justice

Don du sang La période d'abstinence imposée aux homosexuels réduite d'un an à 4 mois

Israël Le ministre revient sur ses propos sur les thérapies de conversion des homosexuels

Droit international La Russie condamnée par la CEDH pour son refus d'enregistrer des associations LGBT

Grande-Bretagne Le portrait du mathématicien Alan Turing ornera les billets de 50 livres

Porto Rico Le gouverneur appelé à démissionner après la fuite de messages injurieux à l'égard de Ricky Martin

Sida Le nombre de morts a baissé d'un tiers depuis 2010 mais les infections sont en hausse

Israël Appels à limoger un ministre pro-thérapies de conversion pour homosexuels

Rouen Un policier gay confond un témoin avec un rendez-vous pris sur internet

Canada L’Église anglicane rejette une motion approuvant le mariage homosexuel

Allemagne Au nom de la tolérance, visite sur l'homosexualité au Zoo de Munich

Corée du Sud La criminalisation de l'homosexualité au sein de l'armée facteur de violences, abus et discrimination

Honduras Deux femmes transgenres connues assassinées

Etats-Unis Le Congrès vote la levée de l'interdiction des transgenres dans l'armée par Trump

Parlement Ouverture d’une mission d’information visant à interdire les pratiques prétendant modifier l’orientation sexuelle ou l’identité de genre

Football La LFP met en place une fiche de signalement des actes racistes et homophobes dans les stades

Tendance A coups de mascara, des blogueurs bousculent le conservatisme en Russie

Etats-Unis L'équipe américaine de football n'ira pas à la Maison Blanche, selon sa star Megan Rapinoe

Rap / Show biz La rappeuse Nicki Minaj annule son concert en Arabie saoudite sous la pression des organisations LGBT

Royaume-Uni / Egalité Les députés britanniques ouvrent la voie au mariage pour tous en Irlande du Nord

Paris Un homo agressé après la gay pride témoigne

Agressions sexuelles présumées Le Vatican lève l'immunité de son représentant en France

Etats-Unis / People Kevin Spacey en passe d’échapper à son procès pour agression sexuelle

Foot / Icône LGBT Megan Rapinoe, soulier d'or et caractère en acier trempé

Football Macron favorable à l'arrêt des rencontres en cas de chants homophobes

Pologne Les évêques dénoncent l'endoctrinement LGBT chez Ikea

Agression sexuelle L'accusateur de Kevin Spacey abandonne son action au civil

Business / Diversité L'agence de pub de Nivea cesse sa collaboration avec la marque après des remarques homophobes

Espagne A Madrid, une Marche des fiertés LGBT dédiée aux militants historiques

Homophobie L'Assemblée vote la création d'un observatoire de la haine en ligne

Eglise catholique / Lyon Accusé de pédophilie, le père Preynat révoqué de la prêtrise

Rennes Cinq ans de prison, dont deux ferme, contre un prêtre pour agression sexuelle

Bourges Une exposition photo avec des couples homosexuels vandalisée

Les précédentes Unes

précédent juillet 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

POLO ROB
45 €
Voir l'offre pour POLO ROB
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
COCKRING
44 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris