Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le magazine Illico cesse de paraître -

Le magazine Illico cesse de paraître

Deux mois après la menace d'interdiction, le magazine Illico doit cesser de paraître. Le coup a fini par porter : les dommages liés à cet épisode ont rendu l'équation économique intenable. Explications par Jacky Fougeray.

E-llico.com / Actus

Le magazine Illico cesse de paraître

Mis en ligne le 21/06/2007

Tags

Sur le même sujet

 the end ?
Illico
the end ?

Par Jacky Fougeray, directeur de publication d’"Illico"

> Le coup de grâce

En 1992 -Illico avait alors 4 ans d'existence- France Telecom décâblait le réseau de rencontres minitel gay 3615 BOY. Prétexte : "contenu pornographique présentant un danger auprès des mineurs". L'éditeur de ce service-phare des rencontres homos de l'époque était le magazine Illico. Sa rédaction dénonçait le lobbying des associations familialistes auprès de l'opérateur téléphonique d'Etat et sa croisade politique contre le "minitel rose". Résultat : 3615 BOY fut sacrifié pour l'exemple et Ilico évita de peu la disparition. A l'époque, en effet, le magazine tirait les revenus qui lui permettaient de faire fonctionner sa rédaction de son réseau minitel. Les milieux "familialistes" savaient parfaitement ce qu'ils faisaient : taper au porte-monnaie et faire taire une voix qui les dénonçait sans relâche et qui portait la parole de ce qu'ils détestent le plus au monde, les pédés.

Illico réchappera de ce mauvais coup grâce la mise en oeuvre d'un nouveau "modèle économique" qui fera de la publicité gay en plein essor le moteur du financement du journal. 15 ans plus tard, ce modèle montre ses limites face une dépression indéniable de la sphère commerciale gay qui tourne à vide depuis quelques années. Illico a dû puiser dans d'autres ressources depuis un certain temps pour assurer son équilibre financier, comme la mise en place d'activités commerciales parallèles de vente de produits destinés à la clientèle gay.

La révolution Internet est venue concurrencer la trajectoire du magazine lancé en 1988 et qui est à ce jour le plus ancien titre d'information de la presse homosexuelle française. Illico a pris sa place dans cette "révolution" et installé en quelques années un site qui fait référence dans cet univers, comme le journal imprimé avait ouvert la voie à la presse gratuite en France. E-llico.com a même supplanté son inspirateur "papier", puisqu'il le dépasse en audience, et de beaucoup. L'arrivée d'Internet, pour Illico comme pour tous les médias imprimés, bouscule sévèrement le modèle économique inventé il y a près de vingt ans. Pour être plus explicite, il le dynamite même en lui assignat de nouvelles obligations tout en le privant de moyens de les réaliser. Lecteurs moins nombreux, effondrement du marché publicitaire, formule éditoriale contraignante face à la souplesse du web : tout concourt depuis deux ou trois ans à fragiliser et même hypothéquer l'avenir d'un "modèle" qui a fait les beaux jours de la presse gay parisienne.

Nous nous interrogions donc de façon "existentielle" sur l'avenir d'Illico quand un soubresaut aussi inattendu que fatal est venu nous frapper. La procédure d'interdiction engagée par le ministère de l'Intérieur à l'encontre d'Illico, il y a deux mois, est venu ajouter davantage de problèmes encore à une équation déjà passablement délicate.

L'affaire qui a touché le magazine est non seulement le scandale que nous avons dénoncé au regard de la liberté d'expression et du risque de censure qu'elle représente, mais elle a aussi son versant commercial. L'odeur de souffre répandue à cette occasion autour du titre, l'incertitude et l'inquiétude qu'elle a suscité ont rapidement provoqué des dommages "collatéraux" qu'il faut dénoncer à leur tour. Comme dans le cas de Gai Pied -à qui nous avons plusieurs fois comparé le nôtre-, les dégâts indirects se font sentir une fois passée la menace de départ.

Comment en effet rassurer banquiers, imprimeurs, papetiers et quelques autres partenaires économiques essentiels de l'entreprise quand la manifestation du danger s'est faite si proche ? Comment convaincre encore certains annonceurs publicitaires plus ou moins craintifs face aux évènements quand ils ont été eux-mêmes désignés comme cible potentielle du ministère dans son action à notre encontre ?

Dans un tel contexte, le mauvais coup engagé contre Illico finit par porter. Comme en son temps la coupure de notre réseau minitel avait attenté à notre "économie", l'épisode de la menace d'interdiction sonne comme le coup de grâce pour le journal. L'interdiction légale n'aura certes pas été prononcée, mais au bout du compte Illico en vient à devoir déposer les armes sous l'effet pervers d'une bombe économique à retardement. Le but que d'aucuns, à l'origine de tout ce processus, recherchaient est donc atteint.


Illico -dans sa version imprimée- va donc devoir cesser de paraître. L'entreprise n'est définitivement plus viable après cet épisode. Illico doit renoncer à poursuivre l'édition ininterrompue de son magazine depuis 19 ans exactement. Le numéro du 15 juin est donc le dernier qu'il vous est donné de lire sur papier. Certes, beaucoup d'entre vous avaient déjà pris l'habitude de nous lire sur le net. Mais, le symbole pèse encore de son poids : la diffusion du magazine un jeudi sur deux dans les établissements gay parisiens relevait d'une habitude quasi-rituelle qui "matérialisait" le rapport d'un journal avec ses lecteurs. Un rapport de confiance et de complicité que nous avons pu mesurer lorsque la menace a surgi. Il va falloir désormais s'en passer quels que soient les regrets des lecteurs et, bien entendu, de tous ceux qui au cours de ces presque 20 ans ont réalisé Illico, journalistes et non journalistes ...

E-llico.com, héritier intellectuel du magazine, va poursuivre le travail entamé il y a près de 20 ans avec d'autres moyens, une autre structure et, à court terme, une démarche repensée à la seule lumière d'un outil formidablement souple et réactif, pour exercer le travail d'observateur engagé qui a été celui d'Illico magazine. Souhaitons que cette disparition, pour (profondément) regrettable qu'elle est, soit l'occasion pour E-llico.com de trouver l'occasion d'un rebond. Espérons qu'orphelin de sa matrice, le site Internet saura reprendre le flambeau à sa façon et poursuivre avec ses lecteurs le formidable travail d'information et de débat qu'Illico a su mener jusqu'à ce jour.

J. F.

Je souhaite tout particulièrement exprimer ma profonde gratitude à trois personnes qui ont tant apporté à la belle aventure d'Illico. La qualité, l'énergie et la fidélité de Jean-François Laforgerie, Didier Roth Bettoni et Philippe Marin ont été essentielles à ces "années Illico"; je les en remercie tous très chaleureusement.

Si vous souhaitez réagir à l'arrêt d'Illico, cliquez ici.

Réagissez

Commentaires

Les commentaires ne sont pas ouverts pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Villejuif Un jeune gay se tue en cherchant à échapper à son agresseur

Asie En Corée du Sud, les soldats gays menacés de triple peine

USA / Présidentielle Pete Buttigieg, star montante des démocrates, a lancé officiellement sa candidature

Vatican L'analyse de Benoît XVI sur la pédophilie dans l'église sous une pluie de critiques

Justice Deux mineurs qui dépouillaient des homosexuels rencontrés sur Grindr mis en examen

Réseaux sociaux Agnès Cerighelli poursuivie par Aides et SOS homophobie pour ses propos homophobes

Eglise catholique Pour Benoît XVI, les scandales de pédophilie s'expliquent par la révolution sexuelle des années 60

Viol présumé Pierre Palmade mis hors de cause après sa garde à vue

Rugby L’Australie renvoie son joueur star Israel Folau après de nouveaux propos homophobes

Lapidation des homosexuels Le chef de la diplomatie britannique annule un évènement au Dorchester

USA / Présidentielle Pete Buttigieg a évoqué les conditions de son coming out dans un discours

Visibilité Têtu lance un forum pour les LGBT en entreprise

Transphobie Un homme jugé le 22 mai pour l'agression de Julia

Parentalité Les enfants nés de GPA doivent avoir deux parents légaux, selon la CEDH

Outing Le fils du sultan de Brunei serait gay selon le blogueur Perez Hilton

Etude 4 homosexuels sur 10 n'indiquent pas leur orientation sexuelle à leur médecin

Agression de Julia Rassemblement à Paris, un suspect de nouveau interpellé

Etats-Unis Taylor Swift fait un don de 113.000 dollars à une organisation LGBT du Tennessee

Transgenres Julia, agressée à Paris, sort la transphobie de l'ombre

International L'Eglise sollicitée pour condamner la criminalisation de l'homosexualité

Pays-Bas L’Église catholique gênée par le coming out d’un prêtre

Homophobie d'Etat Effrayée par la charia, la communauté LGBT de Brunei pense au départ

Sidaction 2019 4,5 millions d'euros de promesses de dons, en hausse par rapport à 2018

Religion Les Mormons autorisent le baptême des enfants de couples homosexuels

Police / Justice Un jeune de 17 ans interpellé pour une agression homophobe dans les Yvelines

Sondage Les 3/4 des Français favorables à la PMA pour toutes

Etats-Unis Les candidats gays n'ont plus à se cacher pour gagner

Eurovision / Genre Bilal Hassani content d'être une voix de la jeunesse LGBT

Lapidation des homosexuels Virgin Australia annule un accord avec Royal Brunei à cause de la charia

Sidaction 25 ans après la première édition, gare à la banalisation

Les précédentes Unes

précédent avril 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
JOCKSTRAP
26 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris