Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le plan national sida 2010-2014 <I>timoré</I> selon deux instances consultatives  -

Le plan national sida 2010-2014 timoré selon deux instances consultatives

La Conférence nationale de santé et le Conseil national du sida (CNS), deux instances consultatives, ont jugé "timoré" le futur plan gouvernemental sida 2010-2014 qui "ne se donne ni l'ambition ni les moyens de faire régresser l'épidémie".

E-llico.com / Actus

Le plan national sida 2010-2014 timoré selon deux instances consultatives

Mis en ligne le 29/06/2010

Tags

Sur le même sujet

 les associations LGBT soulignent l'urgence de politiques publiques de prévention et de réduction des risques
Sida
les associations LGBT soulignent l'urgence de politiques publiques de prévention et de réduction des risques

Dans leur avis conjoint, les deux instances regrettent de n'avoir eu entre les mains qu'un document "partiel", avec des "délais très courts" pour donner leur avis. Elles se réservent donc le droit de "compléter leurs observations" lors de la présentation du plan.

Cet avis, que notamment Libération et l'AFP se sont procuré, doit être rendu public mercredi.

Les deux instances rappellent qu'environ 50% des personnes dépistées le sont avec un retard préjudiciable au traitement, alors qu'il fait aujourd'hui de la séropositivité une maladie chronique qui peut ne plus devenir contaminante. Il est donc "indispensable" de "redéfinir la stratégie de lutte contre l'épidémie autour du dépistage et du traitement" -un objectif qui fait "consensus".

Et pourtant, sur la question du dépistage, le projet de plan est "peu ambitieux" et "l'impression prévaut que l'on se satisfait d'une baisse très relative, limitée à certains groupes de population, du nombre de nouvelles contaminations en France".

Ainsi, alors que la Haute autorité de santé (HAS) avait suggéré que le test de dépistage soit proposé "à l'ensemble de la population", "hors notion d'exposition à un risque", cette idée a été abandonnée.

"Le document stratégique n'apporte aucun élément explicatif sur les raisons de ce renoncement, qui marque le refus des pouvoirs publics de s'engager dans la stratégie volontariste d'élargissement et de banalisation de l'offre de dépistage que préconisent depuis plusieurs années l'ensemble des instances expertes", ajoutent les deux instances.

En outre, le plan ne prévoit un dépistage annuel que pour certains groupes de population (homosexuels, usagers de drogue par injection, Guyanais), mais pas par exemple pour les prostitués, les partenaires de personnes infectées...

La suggestion de la HAS de proposer le test lors d'une interruption volontaire de grossesse, en cas d'infection sexuellement transmissible ou en cours d'incarcération n'est pas prévue dans le document.

Mis en ligne le 28/06/2010

Réagissez

Commentaires

Les commentaires ne sont pas ouverts pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

VIH Anne Hidalgo maintient l'objectif d'un Paris sans sida en 2030

Canada La chambre basse vote une loi interdisant les thérapies de conversion

Sida Mettre fin à la transmission du virus est à portée de main, assure Joe Biden

Racisme / Homophobie Twitch lance un nouvel outil contre le harcèlement

Chili Le vote au Sénat sur le mariage homosexuel reporté

Inclusion Une pub pour la poste norvégienne met en scène un père Noël gay

VIH Le nombre de dépistages et nouveaux diagnostics en baisse en France en 2020

Sida Les courbes des infections ne baissent pas assez rapidement, alerte Onusida

Botswana La justice confirme la décriminalisation de l'homosexualité

Etats-Unis Début du procès de l'acteur Jussie Smollett, accusé d'avoir inventé une agression homophobe

Justice / Droit Une femme transgenre veut changer la législation sur la filiation

Sida Biden définit une stratégie pour mettre fin à l'épidémie aux USA d'ici 2030

VIH / Sida L'épidémie de sida en dix dates clés

Honduras / Présidentielle La candidate de la gauche pro-mariage gay revendique la victoire

Sida Des années de recherche, toujours pas de vaccin

Mode Le designer américain Virgil Abloh, star de Vuitton et d'Off-White, emporté par un cancer

Eglise catholique L'archevêque ultra-conservateur de Paris démissionnaire après la révélation d'une relation intime avec une femme

Homophobie Suspension insuffisante du président Gaël Pelletier selon la Fédération de handball

Amiens Un jeune lycéen poursuivi pour les tags homophobes contre un bar gay

Turquie La police tire des gaz lacrymogènes contre des femmes manifestant

Allemagne L'accord de gouvernement prévoit un arsenal de mesures favorables aux LGBT

Santé sexuelle Le chemsex se diffuse, notamment hors de la population gay, selon une étude

Afrique Une église du Rwanda offre un refuge aux croyants LGBT

Corruption de mineurs Jean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal correctionnel

Etats-Unis Accusé de harcèlement sexuel, Kevin Spacey condamné à verser 31 millions de dollars à la production

Accusation d'homophobie La Cour de cassation annule la condamnation de l'EPCR pour diffamation envers Boudjellal

Justice Deux gilets jaunes accusés d'outrage envers Macron après une caricature homophobe

Supporters Entre dialogue et banissement, des politiques diverses dans les stades européens

The Danish Girl Eddie Redmayne regrette d’avoir incarné une femme trans

Transgenres J. K. Rowling, accusée de transphobie, se dit menacée après la révélation de son adresse

Les précédentes Unes

précédent décembre 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris