Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
La justice tranchera, mais quand? - USA / Droits des transgenres

USA / Droits des transgenres

La justice tranchera, mais quand?

Les deux parties qui s'opposent aux Etats-Unis dans la "bataille des toilettes" sur les droits des personnes transgenres ont signifié mercredi leur désir que la question soit tranchée par la Cour suprême, sans être toutefois d'accord sur la date fixée.

E-llico.com / Actus

La justice tranchera, mais quand?
USA / Droits des transgenres

Mis en ligne le 02/03/2017

Tags

Etats-Unis Egalité Transgenres Cour suprême Trump

Sur le même sujet

Des élèves transgenres dénoncent la nouvelle guerre des toilettes
Etats-Unis
Des élèves transgenres dénoncent la nouvelle guerre des toilettes
L'administration Trump relance la guerre des toilettes
Transgenres
L'administration Trump relance la guerre des toilettes

D'un côté se trouve l'ACLU, la puissante organisation de défense des libertés, qui soutient dans ce combat judiciaire un adolescent nommé Gavin Grimm, né de sexe féminin mais qui s'identifie comme un garçon.

De l'autre se trouvent les autorités scolaires d'un comté de Virginie qui refusent à Gavin le droit d'utiliser les W.-C. pour hommes de son lycée, au motif qu'il est né avec un sexe féminin.

L'audience solennelle devant la Cour suprême est prévue pour le 28 mars et s'annonce très chargée politiquement. L'ACLU tient à cette date.

"La résolution de cette question est plus urgente que jamais", assure l'organisation dans un mémoire daté de mercredi et adressé à la Cour suprême.

"Tout délai n'apporterait aucun bénéfice à la Cour et prolongerait de façon inutile les souffrances des élèves transgenres qui attendent dans tout le pays la décision de la Cour", insiste l'ACLU.

A l'opposé, le conseil des autorités scolaires du comté de Gloucester suggère que la Cour suprême demande un avis officiel du gouvernement sur ce débat qui a pris une ampleur nationale, ce qui ouvrirait aux parties la possibilité de répondre et entraînerait des délais inévitables.

"L'audience devrait être repoussée au moins jusqu'à la session d'avril", a soutenu dans un autre mémoire l'avocat du conseil des autorités scolaires.

Derrière ce bras de fer sur la date se cachent des stratégies opposées: la Cour suprême est actuellement divisée entre quatre juges conservateurs et quatre progressistes, menaçant d'une décision à égalité quatre contre quatre.

Le neuvième et dernier siège de l'institution doit revenir à Neil Gorsuch, un magistrat très conservateur nommé le 31 janvier par Donald Trump. Mais, sa confirmation par le Sénat s'annonçant laborieuse, le juge Gorsuch ne pourra siéger avant avril au plus tôt. Il fera alors pencher la haute cour du côté conservateur, une perspective qui inquiète les personnes transgenres.

Cette question qui ne concerne directement qu'une infime partie de la population américaine a néanmoins pris une dimension emblématique, notamment sous l'influence d'arguments religieux ou sécuritaires discutables.

L'ancien gouvernement dirigé par Barack Obama avait émis une circulaire demandant au système public de l'éducation de laisser les élèves utiliser les toilettes et les vestiaires sportifs selon le sexe auquel ils s'identifient, et non selon leur sexe de naissance.

La nouvelle administration du président Donald Trump a retiré la semaine dernière ces directives, une décision dénoncée par les organisations de défense des transgenres. En laissant les Etats fédérés trancher, Trump a donné l'avantage aux conservateurs, majoritaires dans nombre d'entre eux.

(Source AFP)

 

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

New York Les habitants de Gay Street transforment une croix chrétienne en symbole LGBT

Corée du Sud Le favori de la présidentielle critiqué pour des remarques anti-gay

Brésil Des cours de krav maga pour contrer la violence homophobe

Attentat des Champs-Elysées Le ministre de l'Intérieur saisit la justice après des commentaires homophobes visant le policier

Présidentielle Boutin rallie Le Pen pour le second tour

Administration Trump Le statut de monument national du bar Stonewall Inn sur la sellette

Attentat des Champs-Elysées L'hommage poignant de son compagnon au policier tué Xavier Jugelé

Portrait Xavier Jugelé, un policier qui voulait célébrer la vie

2nd tour / Présidentielle La droite catho conservatrice, frustrée par la défaite de Fillon, penche pour Le Pen

2nd tour / Présidentielle Taubira appelle à voter Macron, sans atermoiement

Présidentielle / 2nd tour Sens commun refuse le front républicain anti-Le Pen

Nigeria 53 hommes accusés d'avoir organisé un mariage gay

Présidentielle Emmanuel Macron donné gagnant au second tour par les sondages

Tchétchénie Kadyrov dément les persécutions d'homosexuels alors que de nouvelles révélations sont publiées

Présidentielle Emmanuel Macron publie une lettre ouverte aux LGBTI

Tchétchénie / Russie Les arrestations d'homosexuels pas confirmées selon le Kremlin

Témoignages Homosexuel en Tchétchénie, c'est la mort ou l'exil

Présidentielle / 2nd tour Boutin juge possible de voter pour Le Pen

Présidentielle / Edito Pour ne pas prendre le risque de se louper

Présidentielle / LGBT Ni François Fillon, ni Marine Le Pen n'ont répondu à SOS homophobie

VIH / Sida Solidarité Sida invite à téléphoner aux candidats à l'Elysée

Présidentielle / Fillon La place de Sens commun fait grincer des dents à droite

Présidentielle / People Christophe Beaugrand prend position contre François Fillon et Sens commun

Présidentielle Fillon veut une majorité allant de Sens Commun à François Baroin

Tchétchénie Le journal russe qui a révélé les persécutions anti-gay menacé

International Washington s'alarme des persécutions d'homosexuels en Tchétchénie

Présidentielle Des membres de Sens commun pourraient participer à un gouvernement Fillon

Transphobie Dépôt de plainte après l'agression d'une militante transgenre devant le Centre LGBT à Paris

Tuerie homophobe La femme du tueur d'Orlando a plaidé non coupable

Les précédentes Unes

précédent mai 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

LOT 3 COCKRINGS
8.50 €
Voir l'offre pour LOT 3 COCKRINGS
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
LOT DE POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT DE POPPERS
chez Mentoyz
HARNAIS SAMOURAI
95.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS SAMOURAI
chez RoB Paris
JOCKSTRAP ANTON
30.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP ANTON
chez VestiaireGay
POIRE A LAVEMENTS
19.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
MASTURBATEUR
24.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
FULL ZIP X-TENSION
139.00 €
Voir l'offre pour FULL ZIP X-TENSION
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Menstore
BANDEAU OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour BANDEAU OCCULTANT
chez Mentoyz
SHORT SNIPER
59.00 €
Voir l'offre pour SHORT SNIPER
chez VestiaireGay
LOT 3 POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT 3 POPPERS
chez Menstore
MASTURBATEUR
59.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
GANT DOIGTS
59.50 €
Voir l'offre pour GANT DOIGTS
chez RoB Paris
OEUF VIBRANT COLT
13.00 €
Voir l'offre pour OEUF VIBRANT COLT
chez Menstore