Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le match Nice-Marseille interrompu après des chants homophobes  - Football / Ligue 1

Football / Ligue 1

Le match Nice-Marseille interrompu après des chants homophobes

Les chants homophobes continuent à pourrir les matches de Ligue 1: Nice-Marseille a été interrompu douze minutes à l'Allianz Riviera, en match de la 3e journée de Ligue 1, mercredi soir.

E-llico.com / Actus

Le match Nice-Marseille interrompu après des chants homophobes
Football / Ligue 1

Mis en ligne le 29/08/2019

Tags

Football Homophobie LFP

Sur le même sujet

Une tribune de Nancy suspendue le temps d'un match
Football / Homophobie
Une tribune de Nancy suspendue le temps d'un match
Injures homophobes en tribunes, le casse-tête du foot français
Homophobie
Injures homophobes en tribunes, le casse-tête du foot français

"Les Marseillais c'est des pédés" ont retenti au moment même où la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) se réunissait à Paris pour juger 18 cas de chants ou banderoles homophobes dans les tribunes de ses championnats professionnels, la L1 et la L2.

Dans ce cadre, le club de Nancy (L2) a vu sa tribune Piantoni suspendue un match ferme pour des "chants à caractère discriminatoire" lors de la rencontre contre le Mans le 16 août. Pour la première fois dans le foot français, l'arbitre avait brièvement interrompu ce match au motif de chants homophobes.

Les autres cas examinés par la Ligue mercredi soir relevaient de "propos insultants" et se sont soldés par un simple rappel à l'ordre. Le barème appliqué a donc été dans l'ensemble clément, dans un but de pédagogie et de prévention.

Alors que le gouvernement et les instances en font une priorité, le casse-tête de la lutte contre l'homophobie dans les stades est loin d'être résolu, à l'image du Nice-Marseille mercredi en Ligue 1.

L'arbitre Clément Turpin (photo) a interrompu le match à la 28e minute, après plusieurs alertes du speaker. A partir de la 17e minute, les ultras de la Populaire Sud (ex-Brigade Sud), on commencé à entonner le chant: "Les Marseillais c'est des pédés", suivi de: "La Ligue, on t'encule"

Le speaker a fait une annonce à la 22e minute: "Nous vous demandons de cesser ces propos injurieux, sans quoi le match sera interrompu". Il est encore intervenu à la 25e minute, l'arbitre a parlé aux capitaines, Dante (Nice) et Steve Mandanda (Marseille).

"On aime la pédale"

La tribune persistant à chanter le même air, Clément Turpin a renvoyé les deux équipes aux vestiaires, que les joueurs ont regagné sous le désormais fameux chant contre la Ligue.

La Brigade Sud de Nice avait commencé par des banderoles au second degré, jouant sur les mots, en déployant d'abord une banderole: "Bienvenue au groupe Ineos, à Nice aussi on aime la pédale", ce dernier mot écrit en lettres arc-en-ciel comme le drapeau de la communauté LGBT. Il s'agissait aussi d'une allusion à l'équipe cycliste d'Ineos, le groupe de pétrochimie qui vient de racheter le club.

Le nouvel homme fort du club, Robert Ratcliffe, frère du milliardaire Jim Ratcliffe, le nouveau propriétaire, était en tribunes pour assister à ce spectacle. Il était aux côtés de l'ex-président du club, Jean-Pierre Rivère, et son directeur général, Julien Fournier. Les nouveaux propriétaires devraient d'ailleurs annoncer jeudi le retour du duo de dirigeants aux affaires.

Un peu plus tard, la BSN a déplié une autre banderole sur laquelle on pouvait lire: "LFP/Instance: des parcages pleins pour des stades plus gay", gay écrit en lettres arc-en-ciel. En fin de match, la tribune niçoise a sorti une troisième banderole encourageant à supporter l'OM, "un club LGBT, pour lutter contre l'homophobie".

La secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, a réagi sur Twitter en félicitant Clément Turpin, "dont on connaît l'engagement pour le respect dans le foot, d'avoir interrompu le match", et a dénoncé "une banderole homophobe (qui) salit les tribunes".

"Ça fait partie du jeu"

"On ne va pas arrêter tous les matches chaque fois qu'il y a des débiles qui agissent, sinon on va jamais jouer, c'est n'importe quoi", a réagi le joueur niçois Wylan Cyprien au micro de Canal Plus. "Depuis la nuit des temps il y a des insultes entre les supporters, ça fait partie du jeu", a-t-il ajouté, précisant qu'il était "contre toutes les discriminations que ce soit les gays, les racistes".

Ces faits sont récurrents depuis le début de la saison. Le week-end dernier, Brest-Reims et Monaco-Nîmes avaient également été brièvement arrêtés. Mercredi en fin d'après-midi, des supporters de Lille ont chanté: "Les Stéphanois sont des pédés", brièvement, sans message du speaker ni intervention de l'arbitre. Sur ce front des chants homophobes, la guerre est ouverte entre le mouvement ultra et les autorités, comme le montre le chant: "La Ligue on t'encule"

De son côté, l'association nationale des supporters (ANS) estime que sous couvert de lutter contre l'homophobie, on cherche surtout à faire taire les ultras. Les incidents de mercredi ne sont probablement pas les derniers du genre.

Rédaction avec AFP


> Publicité <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Louis

Si la la seule idée pour lutter contre les lgbtphobies dans le foot c'est d'interrompre les matchs, c'est un mauvais choix.

Il aurait fallu accompagner les interruptions de matchs...

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Etats-Unis La Chambre des représentants revient sur l'interdiction des trans dans l'armée décidée par Trump

Sport / Genre Martina Navratilova s'oppose à l'inclusion des femmes trans dans les compétitions féminines

Pologne Des manifestants brûlent des drapeaux gay lors de l'anniversaire du soulèvement anti-nazi de Varsovie

Gay Pride de Hambourg La police interrompt deux sex parties en raison du non-respect des règles sanitaires

Etats-Unis / Télévision Ellen DeGeneres critiquée pour les conditions de travail au sein de son équipe

Grande-Bretagne Boris Johnson aurait abandonné la réforme sur le genre sur les conseils de sa compagne

Loi bioéthique PMA pour toutes et accès aux origines, les principales mesures votées

GPA à l’étranger L'Assemblée nationale interdit la transcription des états civils, revenant sur une jurisprudence

Pandémie La Californie va collecter des données sur la diffusion du coronavirus dans la communauté LGBT

Pologne La présidente de la Commission européenne affiche son soutien aux personnes LGBT

Loi bioéthique Nouveau feu vert de l'Assemblée à la réforme de la filiation

Assemblée nationale Vif échange entre Guillaume Chiche et Agnès Thill à propos de la PMA pour toutes

Tunisie Deux hommes condamnés à un an de prison pour homosexualité

Justice Jean-Marc Morandini va être jugé en correctionnelle pour corruption de mineur de plus de 15 ans

Syrie Les gays et trans régulièrement tabassés, violés et mutilés par les différentes factions du conflit

Pologne L'Union européenne refuse des subventions à des villes menant une politique homophobe

Egalité L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

Après sa démission Christophe Girard se défend d'avoir été proche de Gabriel Matzneff

Homophobie d'État La Russie proteste officiellement contre les drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades étrangères

PMA pour toutes Les opposants ne baissent pas les armes à l'Assemblée

Disparition Gisèle Halimi, avocate féministe et défenseure des droits humains fondamentaux, est morte

PMA pour toutes Pas un texte en catimini, affirme Olivier Véran

Paris Nouvelle agression homophobe dans le 11e arrondissement

Italie Le parlement débat d'un projet de loi sanctionnant les crimes de haine anti-LGBT

Tribunal de Paris Plusieurs enquêtes ouvertes contre des policiers accusés de racisme et de transphobie

Politique Le député Les Républicains Maxime Minot fait son coming out

Portrait Jean-Louis Touraine, le député-médecin pro-PMA, pro-GPA en marche rapide

Mairie de Paris Crise au sein de la majorité municipale après la démission de Christophe Girard

Loi bioéthique Dernier sprint à l'Assemblée nationale pour la PMA pour toutes

Traité sur les violences aux femmes Une création féministe qui vise à justifier l'idéologie gay, selon un ministre polonais

Les précédentes Unes

précédent août 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

EMBOUT DE DOUCHE
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT DE DOUCHE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
MASQUE TISSU
15 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
T-SHIRT WOOF
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT WOOF
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
T-SHIRT DADDY
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT DADDY
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris