Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Les associations LGBT saluent l'examen d'une loi interdisant les thérapies de conversion  - Assemblée nationale

Assemblée nationale

Les associations LGBT saluent l'examen d'une loi interdisant les thérapies de conversion

L'annonce de l'examen à l'Assemblée nationale d'une proposition de loi LREM interdisant les "thérapies de conversion", qui visent à imposer l'hétérosexualité aux personnes LGBT+, en octobre, a suscité des réactions positives des organisations LGBT et des responsables politiques de la majorité.

E-llico.com / Actus

Les associations LGBT saluent l'examen d'une loi interdisant les thérapies de conversion
Assemblée nationale

Mis en ligne le 15/09/2021

Tags

Thérapies de conversion Interdiction Projet de loi Laurence Vanceunebrock

Sur le même sujet

Les députés vont débattre de l'interdiction des thérapies de conversion
Assemblée nationale
Les députés vont débattre de l'interdiction des thérapies de conversion

"C'est une première étape pour permettre son aboutissement, mais c'est aussi l'occasion de poursuivre le travail de sensibilisation sur le sujet", a souligné le patron du groupe LREM, Christophe Castaner dans une déclaration transmise à l'AFP. "Je ne veux pas qu'on puisse penser que les thérapies de conversion sont aujourd'hui autorisées. Elles sont interdites. Mais comme elles peuvent prendre des formes multiples parfois difficiles à appréhender, la création d'un nouveau délit permettra de les condamner de manière plus efficace", a-t-il justifié.

La proposition de loi prévoit la création d'un délit spécifique punissable de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende, voire trois ans d'emprisonnement et à 45.000 euros d'amende lorsqu'il s'agit d'un mineur.

La ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Elisabeth Moreno, s'est réjoui de cette proposition de loi visant à interdire des "pratiques moyenâgeuses", et salué un pas de plus vers "une société plus inclusive, où chacun et chacune est respecté au-delà de son orientation sexuelle ou son identité de genre".

Soulagement des associations

Les associations saluent également cette initiative. "Il était temps !", a déclaré à l'AFP Lucile Jomat, présidente de l'association S.O.S. Homophobie. Si elle est "satisfaite", elle craint toutefois "que la loi ne puisse pas passer avant la fin du quinquennat". "Soit le temps des débats sera très court, soit elle ne passera pas et on ne sait pas ce qu'il se passera après l'élection présidentielle..."

Benoît Berthe-Siward, porte-parole du collectif Rien à guérir, qui lutte pour l'interdiction des thérapies de conversion, est de son côté "soulagé". "L'arsenal législatif n'est pas suffisant pour condamner ces pratiques. Ça fait 30 ans que ça dure, et aucune 'thérapie de conversion' n'a été condamnée. Ça a été la surprise ce matin [lors de l'annonce, ndlr], et j'en ai pleuré."

Dans le même temps, la ministre chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a annoncé lundi confier à la Miviludes une mission "sur la pratique indigne" de ces "thérapies de conversion". La Miviludes, organe de lutte contre les dérives sectaires rattaché au ministère de l'Intérieur, sera aidée par la cellule d'assistance et d'intervention en matière de dérives sectaires (CAIMADES), rattachée à l'Office central pour la répression des violences aux personnes (ORCVP), et par l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP).

De source parlementaire, la proposition de loi LREM, pilotée par la députée LREM Laurence Vanceunebrock, sera inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale pour la semaine du 4 octobre. La décision a été actée mardi matin en petit déjeuner de la majorité.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Assemblée nationale Les députés vont débattre de l'interdiction des thérapies de conversion

Toulouse Un élu victime d'une agression violente dans un lieu de rencontre gay

Thérapies de conversion Marlène Schiappa confie une mission à la Miviludes

Justice Gérard Louvin et son mari visés par une nouvelle enquête pour viols sur mineurs

Folsom Europe Soirée cuir et cordes dans une église de Berlin

Assises du Val d'Oise 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'un homosexuel

Hongrie / Vatican Entre Orban et le pape, divergence sur les personnes LGBT

Lituanie Un livre de contes de fées LGBT pour les enfants devant la CEDH

Espagne Le jeune gay se disant victime d'une agression homophobe à Madrid se rétracte

Assises du Val d'Oise 25 ans de réclusion requis contre le meurtrier d'un homosexuel

Assises du Val d'Oise Le meurtrier d'un homosexuel invoque une possession pour expliquer son acte

Assises du Val d'Oise La famille de la victime homosexuelle décrit un homme serviable et prévenant

Assises du Val d'Oise L'homosexualité refoulée peut-être à l'origine de l'assassinat d'un gay

Chine Le gouvernement interdit les hommes efféminés à la télévision

Espagne Indignation après une violente agression homophobe

Maroc Les relations homosexuelles ou hors mariage, sujets confidentiels du débat électoral

Allemagne Tessa Ganserer se bat pour son nom et la communauté transgenre

GPA La Manif pour Tous perturbe le Salon Désir d'enfant

Etats-Unis Le ministre des Transports et son mari présentent leurs jumeaux

Assises du Val d'Oise Premier jour du procès du meurtrier d'un homosexuel victime d'un guet-apens

Suisse Plusieurs milliers de personnes pour le mariage pour tous à Zurich

Guet-apens Un homme aux assises pour le meurtre d'un homosexuel en 2018

Russie Des cadets parachutistes simulent le meurtre d'un homosexuel lors d'une représentation théâtrale

Afghanistan Un homosexuel violé et battu après un guet-apens tendu par des talibans

Bangladesh Six islamistes condamnés à mort pour le meurtre de deux militants homosexuels

Réseaux sociaux Face à la haine en ligne, Twitter lance un mode sécurité

Sida Un essai vaccinal contre le VIH échoue, un autre en cours chez Moderna

Afghanistan Les talibans découpent le corps d’un gay pour montrer ce qu’ils font avec les homosexuels

Sida Une troisième dose de vaccin anti-Covid proposée à 500.000 Britanniques immuno-déprimés

Hommage Gisèle Halimi honorée aux Invalides

Les précédentes Unes

précédent septembre 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris