Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
 mise en examen d'un homosexuel pour contamination volontaire de partenaires - Sida

Sida

Mise en examen d'un homosexuel pour contamination volontaire de partenaires

Un jeune homme homosexuel de 25 ans, soupçonné d'avoir volontairement contaminé des partenaires avec le virus du Sida lors de rapports non protégés, a été mis en examen jeudi, a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Draguignan.

E-llico.com / Actus

mise en examen d'un homosexuel pour contamination volontaire de partenaires
Sida

Mis en ligne le 16/08/2007

Tags

Sur le même sujet

 «Eviter le spectre du séropo contaminateur»
Warning
«Eviter le spectre du séropo contaminateur»
 l'ère du soupçon ?
Transmission du VIH
l'ère du soupçon ?
 mandat d'arrêt contre un séropositif ayant contaminé son partenaire
Grande-Bretagne
mandat d'arrêt contre un séropositif ayant contaminé son partenaire
 le SNEG s’inquiète de la pénalisation des séro+ par la justice
Sida
le SNEG s’inquiète de la pénalisation des séro+ par la justice

Le jeune homme a été mis en examen pour "administration de substances nuisibles ayant entraîné une infirmité permanente". Il a été laissé en liberté par le juge des libertés et de la détention et placé sous un contrôle judiciaire strict lui imposant en particulier des analyses et des soins.

L'affaire a été mise au jour à la suite de la plainte d'un de ses partenaires, domicilié à La Roquebrussanne (Var), puis d'un deuxième demeurant dans la région de Brignoles (Var).
Les deux victimes, qui ne se connaissaient pas, avaient indiqué que leur partenaire homosexuel était originaire de Pernes-les-Fontaines (Vaucluse).

Des analyses, dont un "génotypage", permettaient d'identifier une souche identique et établissait que le jeune homme de Pernes-les-Fontaines était le dénominateur commun entre les deux affaires.
Selon les premiers éléments du dossier, une dizaine de jeunes homosexuels auraient été contaminés en région Provence-Alpes-Côtes-d'Azur depuis 2002, date à laquelle l'auteur présumé a pris connaissance de sa maladie.

Ce dernier nie les faits et, pour sa défense, revendique son incapacité à admettre et affronter sa maladie en dépit de son état de santé. Il explique son attitude par "une fuite en avant".
Une information judiciaire a été ouverte au cabinet de Mme Pascale Cina, juge d'instruction à Draguignan.

> Gays : peu de plaintes, de rares condamnations

Pourquoi, d'une manière générale, les gays ne portent-ils pas plainte ? "C’est lié à l’histoire de la communauté gay, explique Emmanuel Château, co-président d’Act Up-Paris. Le pédé qui irait se plaindre d’avoir été contaminé, on lui dirait "T’avais qu’à mettre une capote !" Et puis, il y a le multipartenariat, la culpabilisation intégrée [ce qui m’arrive est de ma faute] et la difficulté à apporter la preuve de sa contamination par une personne précise." "La majorité des gays qui se contaminent se sentent responsables, voire coupables de ne pas avoir utilisé de préservatifs avec leur partenaire, également parce que, d'une manière générale, les gays ont peur de porter plainte et de dévoiler ainsi leur pratiques sexuelles à la police, à la justice, et en conséquence, aux médias et au grand public" note, pour sa part, Michael Hauserman, coordinateur du projet Santé gaie de l’association Dialogai en Suisse.

A ce jour, il n’y a eu aucune condamnation en France concernant les gays. Ailleurs, les condamnations sont rares, mais elles existent. Ainsi en juillet 2003, un jeune séropositif gay suédois est condamné à quatre ans de prison ferme pour relation sexuelles non protégées alors que ses partenaires n’ont pas été contaminés. La même année, un gay séropositif est condamné à trois ans de prison en Suisse. Aux Etats-Unis, les condamnations de gays sont nombreuses. Il y a aussi eu des condamnations concernant des homos en 2001, 2003 et 2004 en Grande-Bretagne. En revanche, toujours en Grande-Bretagne, un gay accusé d’avoir transmis le VIH à son partenaire a été acquitté en août 2006. Il faut noter que la plupart de ces affaires concernent des gays ayant une connaissance de leur statut sérologique mais l’ayant caché. C’est ce qui fait dire aux associations de lutte contre le sida que la pénalisation pousserait davantage les gays à ne pas vouloir connaître leur statut sérologique qu’à passer le test.

J.-F. L.

Mis en ligne le 10/08/07


Réagissez

Commentaires

Les commentaires ne sont pas ouverts pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

VIH Anne Hidalgo maintient l'objectif d'un Paris sans sida en 2030

Canada La chambre basse vote une loi interdisant les thérapies de conversion

Sida Mettre fin à la transmission du virus est à portée de main, assure Joe Biden

Racisme / Homophobie Twitch lance un nouvel outil contre le harcèlement

Chili Le vote au Sénat sur le mariage homosexuel reporté

Inclusion Une pub pour la poste norvégienne met en scène un père Noël gay

VIH Le nombre de dépistages et nouveaux diagnostics en baisse en France en 2020

Sida Les courbes des infections ne baissent pas assez rapidement, alerte Onusida

Botswana La justice confirme la décriminalisation de l'homosexualité

Etats-Unis Début du procès de l'acteur Jussie Smollett, accusé d'avoir inventé une agression homophobe

Justice / Droit Une femme transgenre veut changer la législation sur la filiation

Sida Biden définit une stratégie pour mettre fin à l'épidémie aux USA d'ici 2030

VIH / Sida L'épidémie de sida en dix dates clés

Honduras / Présidentielle La candidate de la gauche pro-mariage gay revendique la victoire

Sida Des années de recherche, toujours pas de vaccin

Mode Le designer américain Virgil Abloh, star de Vuitton et d'Off-White, emporté par un cancer

Eglise catholique L'archevêque ultra-conservateur de Paris démissionnaire après la révélation d'une relation intime avec une femme

Homophobie Suspension insuffisante du président Gaël Pelletier selon la Fédération de handball

Amiens Un jeune lycéen poursuivi pour les tags homophobes contre un bar gay

Turquie La police tire des gaz lacrymogènes contre des femmes manifestant

Allemagne L'accord de gouvernement prévoit un arsenal de mesures favorables aux LGBT

Santé sexuelle Le chemsex se diffuse, notamment hors de la population gay, selon une étude

Afrique Une église du Rwanda offre un refuge aux croyants LGBT

Corruption de mineurs Jean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal correctionnel

Etats-Unis Accusé de harcèlement sexuel, Kevin Spacey condamné à verser 31 millions de dollars à la production

Accusation d'homophobie La Cour de cassation annule la condamnation de l'EPCR pour diffamation envers Boudjellal

Justice Deux gilets jaunes accusés d'outrage envers Macron après une caricature homophobe

Supporters Entre dialogue et banissement, des politiques diverses dans les stades européens

The Danish Girl Eddie Redmayne regrette d’avoir incarné une femme trans

Transgenres J. K. Rowling, accusée de transphobie, se dit menacée après la révélation de son adresse

Les précédentes Unes

précédent décembre 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris