Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Obama devient le premier président américain à soutenir le mariage gay  - Etats-Unis

Etats-Unis

Obama devient le premier président américain à soutenir le mariage gay

Barack Obama a annoncé mercredi son soutien au mariage homosexuel, devenant le premier président des Etats-Unis en exercice à adopter une telle position sur un sujet de société potentiellement explosif, à six mois de la présidentielle.

E-llico.com / Actus

Obama devient le premier président américain à soutenir le mariage gay
Etats-Unis

Mis en ligne le 09/05/2012

Tags

Etats-Unis Mariage gay Egalité Obama Joe Biden

Sur le même sujet

Les gays triomphent, les antis menacent
Obama pour le mariage homosexuel
Les gays triomphent, les antis menacent
Une législation disparate
Le mariage homosexuel aux Etats-Unis
Une législation disparate
Le vice-président américain Joe Biden soutient le mariage homosexuel
Etats-Unis
Le vice-président américain Joe Biden soutient le mariage homosexuel
Obama se sert de George W. Bush pour contrer Mitt Romney sur le mariage gay
Présidentielle
Obama se sert de George W. Bush pour contrer Mitt Romney sur le mariage gay
A New York, les homosexuels applaudissent l'annonce d'Obama
Reportage
A New York, les homosexuels applaudissent l'annonce d'Obama

"Pour moi, à titre personnel, il est important de dire que je pense que les couples du même sexe doivent pouvoir se marier", a-t-il affirmé dans un entretien à la chaîne de télévision ABC, tout en soulignant que c'était aux Etats américains de se déterminer.

Barack Obama, qui a longtemps cultivé l'ambiguïté sur ce sujet, a expliqué être parvenu à cette conclusion au bout d'un long cheminement, après avoir parlé "à des amis, des membres de ma famille, des voisins" et avoir vu "des membres de mon équipe qui sont dans des relations homosexuelles monogames très étroites et élèvent des enfants ensemble".

Il a aussi évoqué les militaires homosexuels qui, malgré l'abolition d'une loi les obligeant à taire leur orientation sexuelle sous peine de renvoi, se sentent "limités (...) parce qu'ils ne peuvent pas s'engager dans un mariage".

Le président a également affirmé avoir parlé à des étudiants républicains qui, tout en manifestant leurs désaccords avec sa politique économique ou de politique étrangère, "croient à l'égalité" en matière de droits des homosexuels.

Il a aussi remarqué que ses filles "Malia et Sasha ont des amis dont les parents sont du même sexe". Traiter différemment les homosexuels "n'a aucun sens, pour elles, et franchement, cela change la perspective" sur ce débat, a-t-il estimé.

Depuis des mois, le président démocrate, qui s'était dit en faveur des partenariats civils en 2008, sans aller jusqu'à soutenir le mariage homosexuel, s'était contenté d'expliquer que sa position était "en train d'évoluer" à ce sujet.

Mais le vice-président Joe Biden avait jeté un pavé dans la mare dimanche en se prononçant pour la première fois en faveur de ces mariages.

"Je suis tout à fait à l'aise avec le fait que les hommes qui se marient avec des hommes, les femmes qui se marient avec des femmes et les hommes et les femmes hétérosexuels aient exactement les mêmes droits", avait indiqué ce dernier. Mais la Maison Blanche avait souligné que Joe Biden s'était exprimé à titre personnel.

Selon un sondage Gallup publié mardi, les Américains sont très divisés sur le bien-fondé de légaliser les mariages gays: 50% sont pour, et 48% contre.

Les mariages entre partenaires du même sexe sont jusqu'ici légaux dans six Etats américains sur 50, outre la capitale Washington, mais trente Etats ont en revanche adopté des amendements constitutionnels limitant le mariage à une union entre un homme et une femme.

Le dernier en date est la Caroline du Nord, dont 61% des électeurs se sont prononcés mardi pour un tel amendement.

La Caroline du Nord est un Etat aux marches du Vieux Sud conservateur mais que Barack Obama avait remporté en 2008 et sur lequel il compte pour essayer d'obtenir un second mandat de quatre ans le 6 novembre. Signe de l'importance qui lui est accordée par les démocrates, leur convention présidentielle qui intronisera Barack Obama y aura lieu du 3 au 7 septembre.

En campagne pour sa réélection, Barack Obama visite souvent des foyers de couples homosexuels organisant des réunions de levée de fonds. Lundi, le Washington Post a affirmé qu'un "gros donateur" sur six de la campagne de Barack Obama était gay.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Nounours

Le 13 avril 2012, le président des USA refusa de signer un décret qui interdirait les discriminations contre les employés gays, lesbiens et transsexuels par les employeurs liés par des contrats fédéraux, une mesure qui avait le soutien des ministères du Travail et de la Justice. Ce revirement n'est que de l'opportunisme politique de la part d'un président qui n'a rien fait en 5 ans pour les homos.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Vatican Un prêtre soupçonné de viols sur un adolescent appelé à indemniser sa victime présumée

Etats-Unis La Chambre des représentants a adopté l'Equality Act protégeant les personnes LGBT

Israël 1 personne LGBT agressée toutes les 3 heures en 2020

Ghana Les forces de sécurité ferment un centre LGBTQI à Accra

Russie / Tchétchénie Les deux homosexuels arrêtés début février accusés de complicité avec un groupe armé

Ghana Un journaliste ghanéen fait son coming-out en direct

Australie Une étude lie l'homophobie à un faible niveau d'intelligence cognitive

Hongrie Le gardien de but Peter Gulacsi apporte son soutien aux couples LGBT privés d'adoption

USA / Non-binaires Joe Biden est déterminé à proposer la possibilité de passeports non genrés

Union européenne Protestations contre la nomination d'un délégué polonais homophobe au sein du comité des droits LGBT

Turquie Ciblées par Erdogan, les personnes LGBT affrontent un tsunami de haine

Droits de l'enfant La Finlande condamnée pour avoir refusé le droit d'asile à un couple de femmes et à leur fils

Grande-Bretagne Le MI6 britannique présente ses excuses pour les discriminations envers les homosexuels

Homoparentalité Les pro-PMA manifestent devant l'Assemblée contre son extension au rabais

Brésil Plus de 175 transgenres assassinés en 2020

The Vivi Un candidat à The Voice exclu du concours après des tweets homophobes et racistes

Association Accusée de gestion défaillante, la direction du Refuge démissionne

Birmanie La communauté LGBT dans la rue avec les manifestants contre la junte

Justice Neuf hommes renvoyés aux assises pour le meurtre de Vanesa Campos

Etats-Unis La Chambre des représentants va adopter l'Equality Act protégeant les personnes LGBT

Nomination Sophie Elizeon prend la tête de la Dilcrah

Football L'ancien capitaine allemand déconseille le coming-out aux joueurs en activité

Commission Mixte Paritaire Pas d'accord entre députés et sénateurs sur la PMA pour toutes

Royaume-Uni Les clubs et établissements gay pourraient réouvrir avec un système de testing

Grande-Bretagne Le gouvernement s’attaque à la cancel culture dans les universités

Etats-Unis Des militants conspirationnistes de QAnon soutiennent que les vaccins rendent gay

Rapport ILGA 2020 2020 a été marqué par une forte augmentation des discours de haine contre les personnes LGBT en Europe

Grande-Bretagne Les ex-militaires renvoyés pour homosexualité vont pouvoir récupérer leurs décorations

Don du sang par les homosexuels La CEDH va examiner les recours d'un Français

Abus sexuels La famille de Guillaume T. va déposer plainte contre X pour violences volontaires

Les précédentes Unes

précédent mars 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
LIVRES GAY
à partir de 6 €
Voir l'offre pour LIVRES GAY
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris