Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Les organisations LGBT furieuses de la reconnaissance de la liberté de conscience des maires par Hollande - Mariage pour tous

Mariage pour tous

Les organisations LGBT furieuses de la reconnaissance de la liberté de conscience des maires par Hollande

Les associations LGBT sont fortement mécontentes des propos de François Hollande, qui a reconnu "la liberté de conscience" aux maires, dont certains ont déjà annoncé leur refus de célébrer des mariages homosexuels si la loi le prévoyant est votée. L'Inter-LGBT a même suspendu ses relations avec le gouvernement. 

E-llico.com / Actus

Les organisations LGBT furieuses de la reconnaissance de la liberté de conscience des maires par Hollande
Mariage pour tous

Mis en ligne le 20/11/2012

Tags

Mariage Homoparentalité Hollande Gouvernement Assemblée nationale Manifestation

Sur le même sujet

L'Inter-LGBT rassurée par Hollande sur la question de la liberté de conscience des maires
Mariage homo
L'Inter-LGBT rassurée par Hollande sur la question de la liberté de conscience des maires
L'Elysée et le gouvernement tentent de rassurer les défenseurs de l'égalité après les propos de Hollande
Liberté de conscience des maires
L'Elysée et le gouvernement tentent de rassurer les défenseurs de l'égalité après les propos de Hollande
HES juge <I>choquante</I> l'invocation de la liberté de conscience pour les maires par Hollande
Mariage pour tous
HES juge choquante l'invocation de la liberté de conscience pour les maires par Hollande
Noël Mamère (EELV) dénonce une <I>capitulation</I> de Hollande
Mariage pour tous
Noël Mamère (EELV) dénonce une capitulation de Hollande

Le président François Hollande a reconnu mardi "la liberté de conscience" aux maires, dont certains refusent de célébrer des mariages entre personnes du même sexe si la loi le prévoyant est votée.

Devant le congrès des maires, il a rappelé que "les maires sont des représentants de l'Etat". "Ils auront, si la loi est votée, à la faire appliquer", mais "la loi s'applique pour tous dans le respect de la liberté de conscience", a-t-il dit, en précisant que "les possibilités de délégations (d'un maire à ses adjoints) existent et peuvent être élargies".

L'Inter-LGBT se dit "scandalisée". "Je ne comprends pas comment on pourrait justifier qu'une loi ne s'applique pas de la même manière partout sur le territoire de la République", explique Nicolas Gougain, le porte parole de l'Inter-LGBT.

"Alors que les homosexuels - depuis des semaines - font preuve d'une incroyable dignité devant les propos quotidiennement insultants des opposants au projet de loi sur le mariage pour tous et l'homoparentalité, le Président de la République - qui est censé porter ce projet d'égalité - légitimise les propos les plus homophobes en considérant que l’on peut accepter d’un maire qu’il ne marie pas – une fois la loi adoptée – un couple de même sexe sous prétexte d'une 'liberté de conscience '. Comment une 'liberté de conscience' basée de fait sur des convictions personnelles pourraient-elles l’emporter sur la loi, et sur le principe fondamental de notre République qu’est l’égalité appliquée à toutes et tous ?", développe-t-il. 

Il a demandé "que la majorité soit ferme et claire", et précisé que le 16 décembre l'Inter-LGBT appelait justement à manifester pour rappeler au gouvernement "son engagement" en faveur de "l'égalité des droits".

L'association a estimé que jusqu'ici la parole des responsables politiques qui se sont clairement prononcés en faveur de "l'égalité des droits entre tous les couples et toutes les familles" reste "extrêmement timorée".

L'Inter-LGBT suspend ses relations avec le gouvernement

L'Inter exige d’être reçue rapidement par le Président de la République afin d’obtenir de sa part des explications "sur ce qui est au mieux une maladresse, au pire une trahison". Dans l’attente, elle suspend toutes ses relations avec le gouvernement.

L'Inter-LGBT n'est pas la seule à réagir aux propos de François Hollande. La Fédération LGBT, qui regroupe tous les organisateurs des gay pride en province, souligne "l'ambiguïté de ces déclarations".

"Par ce concept de liberté de conscience et d'élargissement de délégation, dans le seul cas du futur mariage des couples de même sexe, François Hollande viole le principe même d'égalité des citoyens face à la loi", estime la fédération.

"François Hollande, président, osera-t-il déclarer à une tribune de congrès qu'il accorde aux maires une liberté de conscience élargie à ceux refusant de célébrer des mariages dont un membre du couple serait d'origine étrangère, une femme enceinte, divorcé, physiquement désavantagé, malade, handicapé, génétiquement différent, échangiste, transgenre, âgé, de couleur, syndicaliste, d'un autre parti politique que le sien, de couleur, juif, chrétien ?", s'interroge Stéphane Corbin, le porte-parole de la Fédération LGBT.

SOS Homophobie exprime son "incompréhension, sa déception et son désaccord total" avec cette annonce, "qui, deux jours à peine après des manifestations contre le projet de loi mariage pour tou-te-s qui se sont achevées par des violences révoltantes, ne peut apparaître que comme une concession faite aux opposant-e-s les plus bruyant-e-s et les plus violent-e-s".

L’APGL, l’Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbien, refuse que soit créé "un artifice juridique, par délégation à un adjoint de la célébration du mariage de personnes de même sexe".

Elle reproche à François Hollande d'"entretenir la plus grande confusion sur [sa] volonté de voir cette loi devenir une réalité Républicaine, portée dignement dans toutes les communes de France par ceux qui en auront la charge". 

Les opposants au mariage gay se frottent les mains

"Le mariage pour tous ne sera pas le mariage par tous!", s'est réjoui le député-maire UMP Patrick Ollier. "Ce premier pas en arrière prend en compte quelque chose de légitime", a ajouté le maire du VIIIe arrondissement de Paris François Lebel (UMP) qui avait créé la polémique en déclarant que le mariage homosexuel ouvrirait la porte à la polygamie, l'inceste et la pédophilie.

Pour Alain Escada de l'institut Civitas, proche des catholiques
intégristes, "ce premier recul de François Hollande prouve que la mobilisation en cours commence à porter ses fruits".

Christine Boutin a interprété cette annonce comme une victoire qui lui laisse espérer d'autres reculs. Son Parti chrétien-démocrate (PCD) estime que la possibilité pour des maires hostiles au
mariage homosexuel d'invoquer une "liberté de conscience" constitue un "tour de passe-passe", parce qu'un maire qui aura délégué à un autre élu restera "complice".

Le "collectif des maires pour l'enfance", qui dit rassembler "plus de 17.000 maires et adjoints opposés à l'ouverture du mariage et de l'adoption à des couples de même sexe", réclame que le projet de loi sur ce sujet soit "retiré", jugeant insuffisante la "concession" du président.

Du côté de l'UMP, Jean-François Copé a affirmé mardi soir que François Hollande, en reconnaissant la "liberté de conscience" aux maires, dont certains refusent de célébrer les mariages de personnes de même sexe, montrait qu'il était "très mal à l'aise".

Xavier Bertrand a déclaré que François Hollande devait "renoncer au mariage homosexuel". Sur i>TELE, l'ex-ministre a lancé: "je dis à François Hollande : rouvrez ce débat. Vous êtes en train de comprendre le trouble que suscite le mariage homosexuel dans l'opinion".

Laurent Wauquiez accuse le président d'avoir "acheté le silence des maires" en leur concédant l'objection de conscience sur le mariage homosexuel. "Soit, comme on nous le dit, ce projet ne présente absolument aucun problème et alors il n'y a aucune justification à une liberté de conscience", a-t-il expliqué. Soit, s'il pose des problèmes si graves que l'on considère - c'est rarissime - que les maires ont droit à une liberté de conscience, alors il n'y a pas de place pour un passage en force et il faut vite se remettre autour de la table pour trouver des solutions d'apaisement".

(Avec AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

lejournaldepersonne

Mariage d'enfer !
http://www.lejournaldepersonne.com/2012/11/mariage-denfer/

Ma justice acquitte tout le monde
excepté celui qui juge !

JMG

@mmarvinbear

Les médecins ne sont pas officiers d'état civil. La clause de conscience qui leur est reconnue n'engage pas l'Etat. De même que jadis le statut d'objecteur de conscience au service militaire, toutes proportions gardées, n'engageait pas l'Etat.

Le ps c'est comme l'ump : il faut s"en méfier

Quand j'écrivais sur e-llico qu'il fallait se méfier d'hollande, on me traitait d'ump ou de fn. J'avais raison, hollande a encore retourné sa veste.

petitmousse66

Ecouté Najat Vallaud-Belkacem après le conseil des ministre de ce vendredi. Voici le lien de l'Elysée.

http://www.elysee.fr/president/mediatheque/videos/2012/novembre/reponses-aux-journalistes-de-la-porte-parole-du.14323.html

Olivier

@mmarvinbear
Le finaud M. Hollande et les députés ou maires PS homophobes ne doivent pas oublier que, à nos yeux d'homosexuels, le mariage et l'adoption, si emblématiques des discriminations historiques, sont des revndications essentiellesl.

Ils ne doivent donc pas oublier que, si notre pouvoir d'influence politique est grand, notre pouvoir de nuisance politique l'est aussi.

L'entrisme, les PD, ils savent faire. Surtout au sein des partis et des élections que l'on peut facilement bordéliser grâce à internet.

Il faut pas que le PS finisse comme l'UMP quand même !

mmarvinbear

" Mais ce qu'il semble ne pas maîtriser, c'est qu'on ne peut faire devant des caméras et de grandes assemblées (les maires) ce qui a pu fonctionner dans un couloir de l'Assemblée ou un bureau du PS..."

Allez savoir. Il a réussi à éliminer tous ses rivaux dans la course à la présidence sans bouger ou presque. Pour lui, seul le résultat compte et il est prêt à prendre le temps qu'il faudra. Il a été l'élève de Mitterrand, et il est clair qu'il n'a pas séché les cours...

mmarvinbear

"En invoquant la clause de conscience Hollande, inspiré par on ne sait qui, va sans doute rendre la loi caduque."

En fait, il existe déjà une telle loi qui permet aux médecins de ne pas pratiquer d'avortement. En ce qui concerne le conseil constitutionnel, il faudra voir comment le texte sera rédigé. On peut imaginer que Hollande fasse exprès de faire censurer ce point afin de se poser en garant de la Constitution et de dire aux maires que ce n'est pas sa faute q'ils devront accomplir leurs devoirs municipaux. C'est un animal politique très retors en fait. Pus silencieux que l'ancien mais plus efficace.

Dominique (nique, nique...)

@@mmarvinbear
@Olivier
Il semble, et c'est peut-être pire que tout, que Hollande se comporte étant Président comme il le faisait à la tête du PS.
Il "arrondit" apparemment les angles, il raconte des bobards à certains, il en roule d'autres dans la farine, il fait avaler des couleuvres, il donne de la brosse à reluire, bref, il finit quand-même par conduire tout le monde là où il avait prévu au début, et tel qu'il était réputé pour savoir le faire finement à la tête du PS. Mais ce qu'il semble ne pas maîtriser, c'est qu'on ne peut faire devant des caméras et de grandes assemblées (les maires) ce qui a pu fonctionner dans un couloir de l'Assemblée ou un bureau du PS...

Olivier

Les choses sont plus compliquées qu'il y paraît. Plus redoutables par leurs conséquences.: En invoquant la clause de conscience Hollande, inspiré par on ne sait qui, va sans doute rendre la loi caduque.

Il ne peut y avoir de clause de conscience concernant un CONTRAT DU DROIT DES GENS qui découle de la "loi de nature".

La Constitution formule dont toutes nos lois dérivent dit bien que le mariage est un contrat civil. A ce titre, il peut être changé par la volonté des contractants (divorce) ce qui n'est pas le cas du mariage religieux, irrévocable parce qu'il relève de la loi de grâce et non de la loi de nature.

L'union civile (ou la séparation) des époux n'est qu'un objet de discipline et ne regarde assurément ni le dogme ni la foi. On ne peut invoquer à son sujet la "conscience". Alors, il faudra offrir au juge la possibilité de refuser de prononcer un divorce au motif de sa consience. Ou il faudra changer le droit en étendant cett possibilité de refus de procéder à un mariage aux hétéros, ce qui me paraît impossible. D'ailleus, une exception liée à la conscience concernant le seul mariage LBGT est inacceptable par le Conseil constitutionnel, car ce mariage ainsi défini dans la loi change de nature, et ce n'est plus exactement, en droit, un mariage laïc stricto sensu tel qu'on le connaît.

Le piège est de faire croire aux associations, aux journaliste et à l'opinion que c'est une simple affaire de remplacement du maire par un substitut Le problème c'est la définition ou formulation même du mariage homo qui serait assorti d'une clause particulière laquelle aurait en plus à voir avec la conscience Pour ces deux motifs la loi pourrait ête caduque.

Tout cela les conseillers juridiques de Hollande devraient le savoir. L'inconstitutionnalité du mariage gay voté devient flagrante, me semble-t-il, dès lors que celui-ci est assorti d'un amendement prévoyant cette clause de conscience.

J'espère que post sera lu par un député chargé de l'examen de la loi. Mes réflexions sont en rapport avec un article (entre autres sur le mariage et le divorce en 1791), que je dois faire paraître dans une revue scientiifique au début de 2013.

vive les fêtes

@mmarvinbear
le gang des pleureuses est une insulte. Il faut éviter l'insulte, tes parents auraient dû te dire que cela n'apporte rien au débat

vive les fêtes

Vous maquez de confettis pour les fêtes ? Hollande vous autorise à faire des confettis avec le code pénal puisqu'hollande vous dispense de suivre la loi.

mmarvinbear

Je me doutais bien que le gang des pleureuses allait venir en nombre ce soir. Il est bon de rappeler quelques principes.

- " Les maires, fonctionnaires civils, sont dans l'obligation de procéder à l'application de la loi sur le mariage civil. Il ne peut en être autrement" : Oui, mais un Maire a le pouvoir de déléguer son autorité d'officier d' Etat Civil à un de ses adjoints. Et en pratique, il ne s'en prive pas. On est plus souvent marié par un numéro 2 ou 3 que par l'édile local qui tient à garder ses samedis tranquilles.

- "Oui la déclaration de hollande est surprenante et choquante." : Un Président ne peut pas se comporter comme un candidat, comme le précédent l'a fait. Les mots du Président ne me choquent pas car il essaye d'arrondir les angles afin de ménager chèvre et choux. Un affrontement plus violent, avec paralysie du système et une série de mairies ou les couples gays ne pourraient pas se marier pendant des mois, le temps que les tribunaux administratifs statuent, serait-il meilleur ? En offrant cette porte de sortie, Hollande prive les opposants d'un de leurs arguments et d'une de leurs armes potentielles. C'est finement joué en fait.

- "Alors comme ça les élus pourront ne pas appliquer la loi sur le mariage gay en invoquant une clause de conscience ?" : Non, car ils auront l'obligation de déléguer à un tiers, le projet permettant à un simple conseiller municipal de marier les couples le cas échéant.

phil

Nous avons eu droit a un pacs mal ficelé,fait a la va-vite;plus que quelques jours ,et nous aurons droit a un pacs bis,et cette fois-ci peut-être,au lieu du tribunal d'instance,devrons nous aller nous justifier ,devant quelle autre instance douteuse ,afin de satisfaire,je ne sais quel lobi bien pensant ?J'ai voté françois hollande sans conviction,cela me servira de leçon,la prochaine fois quoiqu'il advienne,je voterais vraiment a gauche!!,celle qui incarne le courage politique,le respect de son programme et celui de ceux qui leur on fait confiance!!!comme l'a si bien dit Besancenot,ne laissons pas les politiques faire de notre vie ,leur gagne pain!!Battons-nous,nous même pour nos droits et exit les beaux parleurs de tout poils!!!

1titideparis

Je reviens de Grèce et je note que notre cher pays n'a rien à envier à ces démocraties byzantines ,faites pour les riches et pingres avec les autres.
J'ai le sentiment aussi de vivre dans une république bananière,depuis que les maires se voient accorder la liberté de conscience.
Où va-t-on? d'accord avec Joël pour dire que c'est la gauche qui porte nos espoirs ,mais là elle est aussi celle qui sait les décevoir avec ces tergiversations.
L'occasion de voir l'UMP se déchirer était donc trop belle pour que le PS ne triomphe pas ?
Il serait dommage qu'Hollande déçoive plus longtemps les plus progressistes de notre société ,j'ai peur qu'il paraisse "mou" maintenant ,comme le disait Aubry

Joel

@Hollande doit se reformer
Je partage votre réaction, les députes aussi ont une responsabilité sur la lenteur du vote de cette loi qui aurait du être complète. Hollande n'a pas idée des conséquences de son propos irresponsable. Il ne semble plus croire en son programme, face a une droite outrancière.

michel2

On croit rêver ! Alors comme ça les élus pourront ne pas appliquer la loi sur le mariage gay en invoquant une clause de conscience ?? On se croirait dans une république bananière..... Nous, les gays, sommes trahis par la gauche molle, c'est écoeurant ! Encore 1 ou 2 manifs et ils vont abandonner le projet.... ils n'ont plus aucun courage, j'ai honte pour eux !

hollande doit se réformer

@joël
Les homos et les hétéros partagent des problèmes tels que le chômage, les fins de mois difficiles, le pouvoir d'achat en baisse et hollande mène une politique de droite. Il applique les idées de sarkozy.

la politique d'hollande est floue, incompréhensible, molle. hollande se souvient il avoir dit que son plus grand ennemi est la finance.
La loi sur le mariage, l'adoption et la pma pour les homos aurait déjà dû être votée.
la façon de faire de la politique d'hollande n'est pas adaptée à la situation actuelle de la france.

Joël

Oui la déclaration de hollande est surprenante et choquante. Cependant, les réactions épidermiques sur les réseaux,ne doivent pas nous détourner de ce projet que porte la gauche, sans doute maladroitement, mais avec conviction par beaucoup. Certes, Manifestons notre inquiétude, mais les insultes ne sont pas porteuses de solutions. C'est bien la gauche qui porte notre désir d'égalité des droits!!!

Hollande, on ne comprend rien à ta politique

Hollande est prévisible. Il a encore retourné sa veste. A force de retourner sa veste, hollande fait ventilateur.
Hollande est aussi le chef des armées, la mollesse d'hollande est dramatique pour les français

Dominique (nique, nique...)

Olivier, n'oublies pas que la France est la "fille aînée de l'Eglise"...
Bravo Olivier pour tes efforts dans la "défense et illustration" du parler Hollandien... Rame, rame, rame...
Et tout ça autour d'un mariage dont même les hétéros les plus éclairés ne veulent plus pour eux, et souhaité par seulement une poignée d'entre nous... Ne marcherait-on pas un peu sur la tête

Olivier

M. Hollande méconnaitrait-il la loi républicaine ? Les maires, fonctionnaires civils, sont dans l'obligation de procéder à l'application de la loi sur le mariage civil. Il ne peut en être autrement. Il paraît que des sanctionsadministratives sont prrévues contre les maires qui refuseraient de célébrer un mariage Et les intéressés pourraient porter plainte pour discrimination.

Je pense qu'on a pas compris ce que voulait dire M. Hollande ou que celui-ci s'est mal exprimé.

La France qui est probablement la capitale européenne de l'homophobie avec l'Italie-Vatican va-t-elle continuer longtemps à pédaler en arrière ?

Dominique (nique, nique...)

Ah! Ah! Ah! On l'attendait l'embrouille... La "liberté de conscience" de Hollande-le-bigot, ex-époux de Royal-La-Très-Catholique... Ces socialistes (parti de centre-droite, ne l'oublions pas) ne me décevront jamais, car il n'y a pas grand chose à attendre de gens pareils...

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Amériques Le 1er hôtel LGBT de Cuba accueille les touristes, en attendant le mariage gay

Zemmour candidat Florilège de déclarations sur les femmes et les homosexuels

Genre Le parquet en faveur de la reconnaissance comme mère d'une femme transgenre

VIH Anne Hidalgo maintient l'objectif d'un Paris sans sida en 2030

Canada La chambre basse vote une loi interdisant les thérapies de conversion

Sida Mettre fin à la transmission du virus est à portée de main, assure Joe Biden

Racisme / Homophobie Twitch lance un nouvel outil contre le harcèlement

Chili Le vote au Sénat sur le mariage homosexuel reporté

Inclusion Une pub pour la poste norvégienne met en scène un père Noël gay

VIH Le nombre de dépistages et nouveaux diagnostics en baisse en France en 2020

Sida Les courbes des infections ne baissent pas assez rapidement, alerte Onusida

Botswana La justice confirme la décriminalisation de l'homosexualité

Etats-Unis Début du procès de l'acteur Jussie Smollett, accusé d'avoir inventé une agression homophobe

Justice / Droit Une femme transgenre veut changer la législation sur la filiation

Sida Biden définit une stratégie pour mettre fin à l'épidémie aux USA d'ici 2030

VIH / Sida L'épidémie de sida en dix dates clés

Honduras / Présidentielle La candidate de la gauche pro-mariage gay revendique la victoire

Sida Des années de recherche, toujours pas de vaccin

Mode Le designer américain Virgil Abloh, star de Vuitton et d'Off-White, emporté par un cancer

Eglise catholique L'archevêque ultra-conservateur de Paris démissionnaire après la révélation d'une relation intime avec une femme

Homophobie Suspension insuffisante du président Gaël Pelletier selon la Fédération de handball

Amiens Un jeune lycéen poursuivi pour les tags homophobes contre un bar gay

Turquie La police tire des gaz lacrymogènes contre des femmes manifestant

Allemagne L'accord de gouvernement prévoit un arsenal de mesures favorables aux LGBT

Santé sexuelle Le chemsex se diffuse, notamment hors de la population gay, selon une étude

Afrique Une église du Rwanda offre un refuge aux croyants LGBT

Corruption de mineurs Jean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal correctionnel

Etats-Unis Accusé de harcèlement sexuel, Kevin Spacey condamné à verser 31 millions de dollars à la production

Accusation d'homophobie La Cour de cassation annule la condamnation de l'EPCR pour diffamation envers Boudjellal

Supporters Entre dialogue et banissement, des politiques diverses dans les stades européens

Les précédentes Unes

précédent décembre 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris