Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
La filiation, le débat dans le débat  - PMA

PMA

La filiation, le débat dans le débat

Comment reconnaître l'existence de deux mères pour un enfant? L'hypothèse de l'ouverture de la PMA aux couples de femmes pose l'épineuse question de la filiation, casse-tête juridique qui divise même les associations militant pour les droits des homosexuels.

E-llico.com / Actus

La filiation, le débat dans le débat
PMA

Mis en ligne le 13/06/2019

Tags

PMA pour toutes Projet de loi Filiation Famille Ethique

Sur le même sujet

L'extension de la PMA, maintes fois promise, maintes fois repoussée
Historique
L'extension de la PMA, maintes fois promise, maintes fois repoussée
Le Premier ministre annonce la loi sur la PMA pour fin juillet et un débat en septembre à l'Assemblée
Discours de politique générale
Le Premier ministre annonce la loi sur la PMA pour fin juillet et un débat en septembre à l'Assemblée
La reconnaissance des enfants nés de GPA à l’étranger ne figurera pas dans la loi bioéthique
Gouvernement
La reconnaissance des enfants nés de GPA à l’étranger ne figurera pas dans la loi bioéthique

Aujourd'hui, la PMA en France est réservée aux couples hétérosexuels. Quand un couple de femmes y a recours à l'étranger, la conjointe de la mère biologique peut adopter l'enfant après sa naissance. Si la PMA est autorisée à toutes les femmes, via une loi attendue à l'Assemblée fin septembre, le droit devra être adapté.

Plusieurs solutions sont envisagées. Elles ont été évoquées mardi lors d'une rencontre entre la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, et les différentes associations. Le Gouvernement a retenu l'option qui est "le plus à même de permettre un débat apaisé", a assuré mercredi le Premier ministre Edouard Philippe dans sa déclaration de politique générale, sans toutefois préciser laquelle.

Quelle qu'elle soit, elle entraînera sans doute un bouleversement du Code civil. Car "pour la première fois en droit français", il faudra "dissocier radicalement les fondements biologique et juridique de la filiation d'origine", a souligné le Conseil d'Etat dans un rapport l'an dernier.

L'une des options a été proposée en janvier par la mission parlementaire chargée de préparer le débat législatif, présidée par le député LREM Jean-Louis Touraine. Elle consiste à créer un nouveau régime pour les couples bénéficiaires d'une PMA avec donneur, qu'il s'agisse d'hétérosexuels ou d'homosexuelles.

Avant la PMA, le couple devrait rédiger devant notaire une "déclaration commune anticipée", à transmettre à l'officier d'état civil au moment de la déclaration de naissance, afin que les deux parents soient reconnus comme tels.

"Ce système met à égalité tous les enfants conçus par PMA avec donneur", estime Alexandre Urwicz, président de l'Association des familles homoparentales (ADFH). Mais si cette solution est adoptée, le fait qu'un enfant soit né par PMA sera porté sur son état civil, ce qui n'est pas le cas actuellement. C'est pourquoi d'autres associations y sont opposées.

Stigmatisation ?

"Le fait qu'un enfant soit né d'un don relève de sa vie privée", fait valoir Nicolas Faget, porte-parole de l'Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL), selon laquelle ces enfants seraient alors "stigmatisés". "Parler de stigmatisation est un mensonge éhonté", objecte Alexandre Urwicz. "La mention du don serait uniquement portée sur l'acte intégral d'état civil, que seuls la personne ou ses parents peuvent demander".

Reste que cette mesure pourrait être mal vécue par les hétérosexuels bénéficiaires d'une PMA avec don: elle leur ferait "perdre la possibilité de ne pas révéler à leur enfant son mode de conception", de l'aveu même de la mission Touraine.

Les associations qui y sont opposées proposent de transposer aux couples de lesbiennes le dispositif actuellement appliqué aux couples hétérosexuels bénéficiaires d'un don. Si les deux femmes sont mariées, l'épouse de la mère biologique bénéficierait d'une "présomption de co-maternité", et si elles ne le sont pas, la compagne reconnaîtrait l'enfant, comme cela se passe aujourd'hui pour les pères.

Ce scénario a cependant été critiqué par le Conseil d'Etat. Son argument: ce système est basé sur la "vraisemblance" et reflète "une vérité biologique". En clair, l'homme d'un couple qui a eu recours à un don de sperme pourrait être le père biologique sans que cela semble invraisemblable, ce qui n'est pas le cas pour un couple de femmes. Le Conseil d'Etat a proposé une solution médiane: l'établissement d'une "déclaration commune anticipée" qui, en cas de PMA avec don, serait réservée aux seuls couples de lesbiennes et non aux hétéros.

Les associations y sont toutefois opposées au motif que cela différencie les homosexuelles des hétérosexuels.

Les adversaires de l'ouverture de la PMA, eux, rejettent en bloc toutes les solutions. "Bricoler une filiation mensongère, en rupture délibérée avec le biologique, n'est pas acceptable dans son principe même", assure à Tugdual Derville, délégué général d'Alliance Vita, association qui s'était déjà opposée au mariage des homosexuels. "L'amputation du père, le fait d'escamoter toute référence masculine pour l'enfant, est une maltraitance originelle", juge-t-il.

Rédaction avec AFP

> Publicité <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Pologne Vastes manifestations de soutien dans le pays après l’arrestation d’une militante LGBT

Pologne / Investiture Des députés aux couleurs LGBT pour protester contre la politique homophobe du président réélu

Pologne Une cinquantaine d'interpellations après l'arrestation d'une militante LGBT

Pologne Trois personnes inculpées pour avoir drapé un Christ d'un drapeau arc-en-ciel

Pologne / Ecosse Le maire d'Édimbourg exhorte Cracovie, ville jumelée, à défendre les droits des LGBT

Allemagne Les studios de bondage de Berlin peuvent rouvrir si clients et personnel portent le masque

Quimper Des peines de prison ferme pour l'agression d'une femme transgenre

Pologne / UE Après les sanctions européennes, un ministre veut étendre les zones sans LGBT à tout le pays

Etats-Unis La Chambre des représentants revient sur l'interdiction des trans dans l'armée décidée par Trump

Sport / Genre Martina Navratilova s'oppose à l'inclusion des femmes trans dans les compétitions féminines

Pologne Des manifestants brûlent des drapeaux gay lors de l'anniversaire du soulèvement anti-nazi de Varsovie

Gay Pride de Hambourg La police interrompt deux sex parties en raison du non-respect des règles sanitaires

Etats-Unis / Télévision Ellen DeGeneres critiquée pour les conditions de travail au sein de son équipe

Grande-Bretagne Boris Johnson aurait abandonné la réforme sur le genre sur les conseils de sa compagne

Loi bioéthique PMA pour toutes et accès aux origines, les principales mesures votées

GPA à l’étranger L'Assemblée nationale interdit la transcription des états civils, revenant sur une jurisprudence

Pandémie La Californie va collecter des données sur la diffusion du coronavirus dans la communauté LGBT

Pologne La présidente de la Commission européenne affiche son soutien aux personnes LGBT

Loi bioéthique Nouveau feu vert de l'Assemblée à la réforme de la filiation

Assemblée nationale Vif échange entre Guillaume Chiche et Agnès Thill à propos de la PMA pour toutes

Tunisie Deux hommes condamnés à un an de prison pour homosexualité

Justice Jean-Marc Morandini va être jugé en correctionnelle pour corruption de mineur de plus de 15 ans

Syrie Les gays et trans régulièrement tabassés, violés et mutilés par les différentes factions du conflit

Pologne L'Union européenne refuse des subventions à des villes menant une politique homophobe

Egalité L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

Après sa démission Christophe Girard se défend d'avoir été proche de Gabriel Matzneff

Homophobie d'État La Russie proteste officiellement contre les drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades étrangères

PMA pour toutes Les opposants ne baissent pas les armes à l'Assemblée

Disparition Gisèle Halimi, avocate féministe et défenseure des droits humains fondamentaux, est morte

PMA pour toutes Pas un texte en catimini, affirme Olivier Véran

Les précédentes Unes

précédent août 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

EMBOUT DE DOUCHE
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT DE DOUCHE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
MASQUE TISSU
15 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
T-SHIRT WOOF
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT WOOF
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
T-SHIRT DADDY
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT DADDY
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris